Partie i : « l’entreprise : centre de décision »

Pages: 8 (1752 mots) Publié le: 20 mars 2011
|Partie I : « L’entreprise : centre de décision » |

Chapitre I : La théorie de la décision de Simon

Sa théorie de la décision fut construite en appliquant la théorie psychologique du comportement à l’organisation (et à l’économie). Il considère que si l’on souhaite analyser le vrai processus de décision(et de prise de décision) chez l’homme, il est indispensable de supposer que l’homme n’est ni trop rationnel ni trop affecté, perturbé par l’environnement qui l’entoure.
Dans une organisation, l’homme doit donc être considéré comme ayant une conduite (et donc des prises de décision) à priori rationnelle mais limitée et contrainte par l’environnement. La rationalité des décisions estimportante, mais les limites sont liées à un certain nombre de points précis (qui tiennent au fait que l’on soit humain). Elles sont relatives aux réflexes et aux capacités de chacun. Il va y avoir aussi les valeurs de chacun, ainsi que les objectifs personnels, la connaissance personnelle de la situation à analyser, ainsi que l’information disponible à un coût raisonnable ; qui viennent également limiterles prises de décision.
Pour savoir comment ces limites vont peser sur les décisions, Simon va décrire trois étapes dans le processus de décision :
( Étape de découverte des occasions qui appellent une décision (activité d’intelligence) ;
( Étape de construction et d’analyse des évènements qui sont entraînés par chaque action (étape de conception) ;
( Sélection d’une action parmi toutes lesactions possibles (activité de choix).
Au niveau de la théorie de l’organisation, on va essayer de découvrir toutes les limites pratiques à la rationalité humaine pour essayer de les modifier, soit en agissant directement sur l’homme, le personnel à l’intérieur de l’entreprise (formation, évolution, etc.), soit l’entreprise va elle-même redessiner son propre environnement en ayant unenvironnement qui soit plus favorable, qu’elle maîtrise mieux.

Simon s’est intéressé à la distinction des décisions qui sont prises en entreprise et il distingue deux catégories de décisions :
( Les décisions programmées (à caractère répétitif) ;
( Les décisions non programmées (plutôt nouvelles, considérées comme stratégiques).
Il existe aussi des décisions programmables.
Face à des décisionsprogrammées, on va avoir des techniques de prises de décision plutôt traditionnelles (habitude, routine), des procédures standard auxquelles on se réfère, ou à des techniques liées à la modélisation et simulation mathématique (recherche opérationnelle), voire même à des techniques de décision directement branchées sur des ordinateurs.
Face à des décisions non programmées, on se réfère à desjugements, plutôt parfois intuitifs, liés à la créativité, parfois à des règles empiriques, mais aussi à l’expérience. Pour aider à cela, on va entraîner, former des décideurs, tenter de développer leurs compétences pour leur permettre de prendre les décisions qui sont les meilleures.
La tendance aujourd’hui (depuis les années 50-60), c’est qu’il y a de plus en plus de décisions programmées, quel’on identifie de plus en plus de décisions programmables, ce qui réduit le champ des décisions non programmées. Ces dernières deviennent de plus en plus complexes. L’environnement s’est complexifié, les connaissances des employés ont évolué, les exigences des clients se sont multipliées donc les décisions non programmées sont beaucoup plus difficiles à prendre qu’auparavant.

Chapitre II : LeSystème de prise de décision dans l’entreprise

Ce système est formé par l’ensemble des programmes ou procédures de prises de décision qui unissent entre eux les décideurs, les membres d’une entreprise et son environnement. L’efficacité du système de prise de décision sera appréciée ex-post (à posteriori) sur la base d’une comparaison entre ses résultats et ses objectifs. Si les résultats sont...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'entreprise un centre de décision
  • L'entreprise- centre de decision
  • La decision dans l'entreprise
  • les décisions dans l'entreprise
  • LES DECISIONS DE L'ENTREPRISE
  • Partie I
  • PARTIE I
  • entreprise centre de decision

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !