Parties prenantes, contre pouvoirs

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1370 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 06 : Parties prenantes, contre-pouvoirs et gouvernance de l’entreprise

L’identification et l’influence des parties prenantes
Quelles sont les parties prenantes et leurs attentes ?

Une partie prenante (stakeholder en anglais) est un individu ou un groupe d’individus en relation avec l’entreprise, qui peut affecter ses décisions ou être affecté par elles.

=>. Lesparties prenantes internes
Il existe deux grandes catégories de parties prenantes situées à l’intérieur de l’entreprise :
– les actionnaires : ils détiennent des actions, c’est-à-dire une part du capital d’une société par actions. Ils apportent donc des fonds propres à l’entreprise. Il peut s’agir d’actionnaires individuels ou d’investisseurs institutionnels (c’est-à-dire de professionnels de lagestion collective de l’épargne pour le compte des ménages). Les actionnaires attendent de l’entreprise qu’elle leur verse des dividendes à la hauteur de leurs attentes ;
les salariés : par leur travail, leurs compétences et leur implication, ils contribuent à l’activité et au bon fonctionnement de l’entreprise. Ils attendent donc de l’entreprise qu’elle leur offre une rémunération adaptée, desperspectives de carrière, un travail et des conditions de travail intéressants.

=>. Les parties prenantes externes
L’entreprise est en relation directe ou indirecte avec des acteurs économiques qui lui sont extérieurs, puisqu’ils se situent dans son environnement. Chacun de ces acteurs peut influencer la réalisation des objectifs de l’entreprise ou être influencé par elle. On peut citer :– les clients, dont les attentes concernent en particulier le prix, la qualité, la sécurité des biens et services et les délais ;
– les fournisseurs, avec leurs objectifs, notamment en termes de prix, de volume de ventes et de solvabilité de l’entreprise ;
– les banques, qui assurent le financement de l’activité de l’entreprise et attendent d’elle le remboursement des sommes empruntées ainsique le paiement d’intérêts ;
– l’État et les collectivités locales, qui attendent de l’entreprise le paiement des impôts, taxes et cotisations sociales, mais aussi qu’elle mène des actions en termes d’emploi ;
– les associations et ONG (organisations non gouvernementales), dont les attentes sont diverses : défense des intérêts des consommateurs, respect des critères environnementaux et sociaux…Il ressort de tout cela que les intérêts des parties prenantes, qu’elles soient internes ou externes à l’entreprise, sont souvent contradictoires.
Remarque : il est intéressant de noter qu’il existe d’autres typologies des parties prenantes : certains auteurs distinguent en effet les parties prenantes primaires (impliquées dans le processus de production et ayant un contrat explicite avecl’entreprise) et les parties prenantes secondaires (ayant un contrat plutôt implicite ou moral avec l’entreprise). D’autres auteurs distinguent les parties prenantes volontaires (qui acceptent en général contractuellement d’être exposées à un risque) et les parties prenantes involontaires.

Quelle est l’influence des parties prenantes ?

Le dirigeant doit arbitrer en permanence entre les attentescontradictoires des différentes parties prenantes. Celles-ci ont une influence sur le fonctionnement de l’entreprise dans la mesure où elles sont sources de contre-pouvoirs : elles peuvent s’opposer aux décisions des dirigeants qui ne sont pas conformes à leurs intérêts (pour éviter que les clients et les ONG exercent un contre-pouvoir, Carrefour a décidé de ne pas vendre de produits contenantdes OGM).
Dans les années 1960, R.M. Cyert et J.M. March étudient le fonctionnement de l’entreprise et montrent qu’elle constitue une coalition politique. Elle réunit des « groupes de participants aux demandes disparates », ayant par conséquent des objectifs propres même s’ils ont tous un intérêt commun : la (sur)vie et le développement de l’entreprise. Le dirigeant doit alors négocier avec...
tracking img