Partis politiques : importance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1570 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les partis politiques sont, comme le dit le sociologue Max WEBER, en 1920, les « enfants du suffrage universel et de la démocratie ». Par cette définition, Max WEBER établit le lien fonctionnel entre les notions de parti politique et de démocratie : l’une ne peut pas exister sans l’autre.
Un parti politique est un groupe de personnes qui partagent les mêmes intérêts, les mêmes opinions, lesmêmes idées, et qui s'associent dans une organisation ayant pour objectif de se faire élire, d’exercer le pouvoir et de mettre en oeuvre un projet politique ou un programme commun. L'objectif de gouverner distingue les partis politiques d'autres organisations comme les groupes de pression, les corporations ou les syndicats.

Le mot démocratie vient du grec dêmos qui veut dire peuple, et kratos quiveut dire pouvoir, autorité. La démocratie est le régime politique dans lequel le pouvoir est détenu ou contrôlé par le peuple, sans qu'il y ait de distinctions dues la naissance, la richesse, la compétence... C’est le principe d'égalité. En règle générale, les démocraties sont indirectes, c’est à dire que le pouvoir s'exerce par l'intermédiaire de représentants désignés (comme les partispolitiques par exemple) lors d'élections au suffrage universel.

Par ces deux notions, nous allons nous poser la question suivante : En quoi les partis politiques sont-ils indispensables à la démocratie ?

Les partis politiques ont un rôle fondamental dans la démocratie. L’article 4 de la constitution de 1958 déclare : « Les partis et groupements politiques concourent à l’expression du suffrage. Ilsse forment et exercent leur activité librement. Ils doivent respecter les principes de la souveraineté nationale et de la démocratie. »
Nous allons voir en quoi ils sont indispensables dans la démocratie.

1) Intermédiaires entre le peuple et le pouvoir.

Ce sont les intermédiaires entre le peuple et le pouvoir. L’article 21 de la Constitution de la République d’Allemagne en confirme le fait: « les partis concourent à la formation de la volonté politique du peuple. » Cette définition pose le parti comme un intermédiaire actif entre la population et le pouvoir politique. Elle le pose comme un instrument de participation qui cherche à mobiliser des forces populaires, le plus souvent en présentant des candidats aux élections.
Dans une démocratie, les citoyens ont l’opportunité d’êtreau pouvoir, de s’exprimer et de décider de l’avenir de leur pays. Les citoyens ayant diverses opinions, il faut que celles-ci soient rassemblées en plusieurs catégories, appelées partis. L’absence de partis aux élections entraînerait une multitude d’idées qu’on ne pourra pas réunir. Il faut donc que ces partis structurent l’opinion des citoyens, pour que ceux-ci réalisent à quoi correspondent, aufond, leurs idées. En effet, les partis politiques ont un rôle formateur de l’opinion publique. Ils peuvent soit défendre le gouvernement en place (rôle de soutien) soit critiquer la politique gouvernementale (rôle d’opposition, de contestation). Bien sûr, ces deux attitudes renforcent les arguments des électeurs s’ils voteront pour ce parti ou non. Ils offrent donc une formulation claire desenjeux politiques (notamment par leur campagne électorale). Ainsi, les partis politiques « éduquent » les opinions des citoyens, que ce soit par des prises de position ou par des activités de propagande. Les électeurs peuvent donc se faire une idée des différentes offres politiques, des objectifs et des enjeux. Ensuite, le vote ne sera qu’une manifestation de ces opinions. Il s’exercera normalement,en connaissance de cause.

Quand on parle de démocratie, on parle, bien sûr, de la pluralité des partis. La pluralité des partis donne la possibilité aux citoyens d’avoir plusieurs choix pour exprimer leurs opinions, et qu’il y en ait au moins un qui y corresponde. A contrario, le peuple serait face à un parti unique et ne serait donc plus dans un régime démocratique, mais dans un régime...
tracking img