Pascal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (646 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Blaise Pascal (1623-1662)

Biographie :

Blaise Pascal (19 juin 1623, Clermont, Auvergne - 19 août 1662, Paris) est un mathématicien et physicien, philosophe, moraliste et théologien français.Enfant précoce, il est éduqué par son père. Les tout premiers travaux de Pascal concernent les sciences naturelles et appliquées. Il contribue de manière importante à la construction d’unecalculatrice mécanique (la « Pascaline ») et à l’étude des fluides. Il a clarifié les concepts de pression et de vide. Il se révèle être un mathématicien de premier ordre (analyse infinitésimale, calcul desprobabilités).
Après une expérience mystique durant la nuit du 23 novembre 1654, il délaisse les mathématiques et la physique et se consacre à la réflexion philosophique et religieuse. Lors de cetteillumination, il trace quelques lignes sur un morceau de papier qu’il conserva cousu à l’intérieur de son vêtement. Il écrit aussi pendant cette période les Provinciales et les Pensées, ces dernièresn’étant publiées qu’après sa mort qui survient deux mois après son 39e anniversaire, alors qu’il a été malade toute sa vie (sujet à des migraines violentes en particulier).

Pascal a participé avec ardeurà la polémique qui oppose les Jansénistes et les Jésuites prenant la défense de Port Royal (jansénisme). Le jansénisme est un anti-pélagianisme radical : l’homme a besoin de Dieu pour se sauver.Philosophie de Pascal :

- Pascal dans Les pensées met en cause l’impérialisme de la raison. Pascal s’attache à montrer qu’elle est limitée. Contrairement à Descartes qui pense que la raison est à labase de toute connaissance, selon Pascal elle n’est pas le seul instrument de la connaissance : le cœur et l’instinct nous permettent aussi de saisir la vérité, d’accéder à Dieu. Pensées Pascal« Deux excès : exclure la raison, n’admettre que la raison. »
( Le cœur peut nous permettre d’atteindre Dieu. Il faut donc parier sur l’existence de Dieu (paris Pascalien : j’ai tout intérêt à parier...
tracking img