Pascal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (731 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Blaise Pasal - Pensées, L269-B139 : le divertissement
Présentation:

Ce texte est un extrait des "Pensées" de Blaise Pascal. Les "Pensées" ont été commencées par Pascal vers la fin de sa vie(1660) et inachevées à sa mort. (Elles furent publiées en 1669.) Le but de cette oeuvre était de constituer une véritable apologie de la religion chrétienne, pour notamment convertir les libertins qu'ilavait fréquentés dans sa jeunesse, avec comme thèmes : une anthropologie (étude de l'homme, de sa condition naturelle et sociale), l'insuffisance de l'homme sans Dieu (la recherche du souverain bien) etla solution offerte par la religion chrétienne (son excellence et sa vérité).

Le thème de ce texte est le divertissement au sens premier (étymologiquement : di-vertere = se détourner de). L'hommese divertit, par n'importe quelle activité (travail ou loisir), pour ne pas penser à sa condition, pour fuir la réalité.
Introduction:

Pascal analyse la psychologie humaine avec la méthode :observation → cause → conséquence et comme c'est un texte argumentatif, nous allons faire une étude linéaire pour suivre les étapes du raisonnement.
Partie 1 (1) : Cause du malheur humain (où la cause estpurement mécanique)
#1#

C'est un raisonnement basé sur l'observation : observation des faits : "à considérer" (l. 1). Cette observation est très appronfondie et cela se voit par la longueur de laphrase et des exemples (l. 1-4).

"Vient d'une seule chose" (l. 5). Chose = cause (même étymologie en latin).
#2#

Pascal juge le comportement humain désordonné ("agitation" n'est pas signed'activité ou d'action précise), incohérent ("diverses" au sens fort signifie : qui va en sens contraire) et absurde car il conduit à des peines : (à 2 niveaux de la vie sociale : 1. risques personnels("périls" (l. 2)) et 2. conséquences pour les autres : "querelles; passions; entreprises hardie" (l. 3-4). Donc : vie sociale ←→ malheur collectif.).
#3#

Pascal oppose le repos au mouvement :...
tracking img