Pascal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1266 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Pascal étant une personne ayant connue plusieurs idéologie dans sa vie, a exposé plusieurs thèses sur les mathématique et physique avant de devenir ce célèbre écrivain et philosophe suite à ce grave accident qui lui a permis d’avoir sa fameuse vision religieuse lors du 23 novembre 1644.Nous allons nous demander pourquoi et comment Pascal souligne l’utilité du divertissement ? Dans une premièrepartie nous allons voir le rôle apparent du divertissement qui est d’engendrer le plaisir, puis ensuite nous verrons que le rôle réel du divertissement sert à masquer son angoisse envers une chose et enfin nous verrons que les dangers du divertissement nous éloignent de Dieu.
L’Homme recherche qu’une seule chose c’est de se divertir dans la vie grâce au divertissement qui est pour l’homme lemeilleur moyen pour s’échapper de Dieu c’est-à-dire qu’ il n’est pas bon pour l’âme .Dans le Fragment 127 , on peut voir que Pascal préfère que l’on s’occupe de notre âme plutôt que de s’occuper de se divertir qui est inutile à l’ Homme car pour Pascal ceci l’écarte de la bonne voie qui est celle de l’âme et de la religion. Le divertissement engendre aussi la conversation puisque l’on peut débattresur un sujet qui nous tient à cœur ou bien sur quelque chose que l’on a vécu mais tout cela entraîne le bruit et du remuement.
Mais les occupations sérieuses sont considérées comme des divertissements car, elles ne nous permettent de passer le temps et donc elle n’ont aucun intérêt pour l’âme , les occupations tel que les disputes des grands savants sur des question futiles comme l’algèbre quinécessite plusieurs théorie que chacun défend vue que Pascal était un savant il reconnaît donc que ce qui ce passait lorsqu’il se disputait avec les savants ne servait a rien . Donc on peut voir que Pascal ici défend la thèse qu’il faut privilégier l’âme a la place de choses futiles et ayant aucun sens à notre vie ce qui nous prouve bien que Pascal a bien changé après cette nuit du 23 novembre 1654.Mais ce divertissement nous permet d’échapper à l’ennui c'est-à-dire qu’il se permet en aucun cas de pouvoir échapper aux choses inutiles et ennuyeuse comme par exemple pour Pascal , se passer des jeux comme celui de la balle que l’on retrouve dans le Fragment 36 et 125 .Puis sa permet de rechercher le bonheur humain qui est rare à la bonté de l’homme il faut donc le trouver et non le laisserdans le divertissement .Il faut le trouver dans l’âme car c’est dedans que réside toute la beauté du monde et de l’homme il ne faut donc pas plongé dans le divertissement qui pour Pascal est mal. Mais cela montre les limites car on se lance par ennui quelques divertissements qui finissent par la suite par nous susciter un fort ennuis car nous le savons bien , l’Homme est un eternel insatisfait ;car il réside dans l’être humain une angoisse qui est celle de la mort car tout Homme selon Pascal redoute la mort qui est la période qui nous fait le plus grand mal et qui nous permet pas d’être heureux, il faut donc alors essayer de trouver un bonheur dans notre vie et en profiter au maximum car après la mort il n’y a rien selon l' Epicurisme.

Le véritable rôle du divertissement est bel estbien de masqué une angoisse apparente qui nous attriste et dont on ne peut pas s’en défaire. Il faut toujours essayer d’échapper au questionnement car si l’homme n’a pas de divertissement il va être obligé de penser à lui et lorsque l’on commence à penser à soi même cela devient très difficile pour nous car on devient malheureux .Il faut donc utiliser le divertissement comme il le convient et nepas en subir la conséquence. Le divertissement par excès est la preuve du malheur des hommes car il nous montre que l’homme est très faible par rapport au divertissement et lorsqu’il ne va pas bien il se jette dans le divertissement ce qui lui permet donc de ne plus être malheureux et de ne pas souffrir du mal. Le divertissement permet de cacher la petitesse de l’homme qui est beaucoup présente...
tracking img