Pasolini

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2788 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic]

Maxime Gudefin Terminale L
Option cinéma René Cassin

Mai 2007

Sommaire :

Pier Paolo Pasolini : Les enjeux d’un cinéma

1 -Un auteur de film
- A La réinterprétation par l’image. Dépasser l’adaptation
- B L’engagement nécessaire

2– L’ambiguïté de la sexualité :
-A Le sexe décomplexé
- B Le sexe outil 

3 - Le cinéma « art - média de la réalité »
- A De la visionpoétique à la représentation du réel
- B Le travail de cinéma

Analyses de séquences
Oedipe roi
-L’évangile selon Saint Mathieu :
-

Réalisation audiovisuelle personnelle : Le dilemme du hérisson

Synopsis
Restes et poésies…

Pier Paolo Pasolini

Poète, romancier, essayiste, cinéaste, metteur en scène, peintre, journaliste, théoricien d’art, Pasolini cumulait les casquettes. On peut direà ce titre qu’il s’agissait d’un artiste polyglotte dans le sens où il sut utiliser les nuances des différents langages artistiques pour exprimer la diversité formidable de son message. Même si la postérité aura surtout retenu de lui son œuvre littéraire et cinématographique.
Il naît à Bologne en 1922 son enfance est rythmée par les déménagements notamment dus aux mutations répétitives de sonpère militaire. Ses premières passions artistiques sont la poésie et le dessin, qui semble peu à peu prendre le pas sur la foi religieuse de son enfance. Il suit des études brillantes à l’université de Bologne.
Passionné par les problèmes sociaux autant que de poésie jeune et idéaliste il est marqué par le marxiste. Position contestataire vis à vis de son père militaire et petit bourgeois maissurtout par rapport au régime fasciste de Mussolini.
C’est après la guerre qu’il connaît sa véritable naissance artistique. En 1954 il voit un de ses premiers recueils de poésie publié et écrit son premier scénario « Marisa la civetta » tourné par Mauro Bolognini. Mais c’est en 1960 qu’il réalisera son premier film Accattone. Sa carrière de cinéaste est lancée, il rencontre et travaille avec Godard,Rossellini ou Fellini et devient ainsi l’un des acteurs principal du bouillonnement cinématographique des années 60. En 1964  il tourne: L'Évangile selon saint Matthieu (Il Vangelo secondo Matteo) et Œdipe roi (Edipo Re) en 1967 :
Durant les années 70 Pasolini s’essayera au théâtre et aux essais philosophiques sans pour autant délaisser le cinéma son dernier film fut tourné en 1974 : Salò oules 120 journées de Sodome
Homosexuel, anticonformiste provocateur il mourut l’année suivante sauvagement battu à coups de bâton, puis écrasé par sa propre voiture. L’enquête fut bâclée… tout ses éléments participent a la création de l’image d’un des derniers artistes maudits.

« Un homosexuel, aujourd'hui en Italie, on le fait chanter, sa vie est en danger toutes les nuits.» 

Mais au-delà desa vie l’œuvre cinématographique de Pasolini est foisonnante et l’on peut en dégager quelques un des enjeux principaux. Le dépassement de l’adaptation littéraire classique, l’engagement social, l’élaboration d’une poésie a 24 images secondes, et la représentation du réel.

[pic]

(1)Un auteur de film

A) La réinterprétation par l’image. : Dépasser l’adaptation

L’amour de Pasolini pour lalittérature l’a mené à adapter un nombre conséquent d’œuvres littéraires au cinéma. Non des moindres, puisqu’il adapta Les contes de Boccace, un évangile, deux tragédies grecques, et un texte du Marquis de Sade.
Le première intérêt de ses films vient du fait que Pasolini fait des films d’interprétation, il dépasse le simple cadre de l’adaptation cinématographique classique, comme on a pu lavoir dans « le cinéma de qualité française » précédant la Nouvelle Vague ou aujourd’hui encore dans les adaptations Hollywoodiennes de best-sellers comme le Da Vinci code. Le but de Pasolini n’est pas d’adapter une histoire au format du cinéma, pour la rendre plus accessible ou divertissante. Son objectif n’est pas la vulgarisation ou la transposition mais c’est de faire passer l’essence du texte...
tracking img