Paul baras

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (640 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Biographie Paul Barras
NOM : BARRAS
Prénom : Paul François Jean Nicolas Né en : 1755 à Fox-Amphoux Mort à l’âge de 73 ans. Origine sociale : Noblesse. Fonctions occupées (titre, métier …) :Officier de la marine Royale jusqu’en 1783, député suppléant sous la Convention en 1792, commissaire prés Barras (1755-1829) de l’armée d’Italie en 1792, membre du comité de la sureté générale en 1794,commandant de la force armée de Paris en 1794, président de la Convention en 1775, général en chef de l’armée de l’intérieure en 1795, membre du Directoire de 1795 à 1799.

Actions réalisées : PaulBarras entre dans la marine Royale en 1771 et sert en tant qu’officier à l’Ile de France (île Maurice) et en Inde où il participe à la défende de Pondichéry. Après la guerre d’indépendance des Etats Unisd’Amérique en 1783, il démissionne de la marine avec le grade de capitaine et il s’installe à Paris. Il n’a pas d’idée politique bien arrêtée, et quand éclate la Révolution c’est par hasard qu’il assisteà la prise de la Bastille le 14 juillet 1789. Ses relations avec Mirabeau, l’incite à adhérer à la franc-maçonnerie puis au Club des Jacobins et à se lancer dans la politique comme républicain. Eludéputé suppléant du Var à la Convention en 1792, il siège avec les Montagnards et vote la mort du Roi. Après l’exécution de Louis XVI, des révoltes éclatent un peu partout en France et il est envoyé enmission dans le sud. Il est l’un des personnages clés de la reprise de Toulon aux anglais en décembre 1793, et c’est à cette occasion qu’il fait la connaissance du capitaine d’artillerie NapoléonBonaparte. Il est également l’un des artisans de la chute des Montagnards et de l’arrestation de Robespierre le 9 thermidor (27 juillet 1794), mettant ainsi fin à la Terreur. Nommé général en chef del’armée de l’intérieur, il écrase l’insurrection royaliste à Paris, le 5 octobre 1795, en confiant cette mission au général Bonaparte. Le 22 août 1795, la constitution de l’an III délègue le pouvoir...
tracking img