Paul delvaux

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1503 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Paul Delvaux (1897- 1994)

1. Biographie

- Paul Delvaux est né le 23 septembre 1897 à Antheit, en Belgique, dans un milieu familial bourgeois.
- Son père est avocat à la cour d’appel de Bruxelles.
- Il est élevé surtout par sa mère et sa tante.
- A 7 ans, il suit des cours de musique et sera très vite fasciné par les squelettes humains exposés dans le local où ses courssont donnés.
- A 10 ans, il lit déjà le livre « Voyage au centre de la terre et du Tour du monde en quatre-vingts jours » de Jules Verne. 
- Il suit des humanités gréco-latines à Bruxelles. Dans ses cahiers d’écolier, il dessine des scènes mythologiques, des soldats et temples grecs.
- En 1916-1919, une carrière de juriste en suivant les traces de son père ne l’intéresse guère ;raison de son inscription en section architecture de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles. Mais les mathématiques lui posant problème, il met un terme à cette formation au bout d’une année.
- Un an plus tard, il rencontre le peintre, Frans Courtens, qui encourage Paul Delvaux dans une carrière de peintre et parvient même à convaincre les parents de Paul de son talent artistique. Lejeune Delvaux se réinscrit à l’Académie de Bruxelles, mais cette fois en section peinture décorative auprès du peintre Constant Montald.
- A 23 ans, il rencontre Tam (Anne-Marie de Martelaere) et c’est le coup de foudre. Ses parents s’opposeront au mariage.
- Il participe alors à la vie artistique et à 24 ans, il peint ses premières gares. (Les gares étant un des ses thèmes principaux).- Après ses études, il réalise des tableaux post-impressionnistes, notamment en s’inspirant de la nature et expose avec un groupe impressionniste « Le Sillon ». Après cette période impressionniste, Paul Delvaux, influencé par Ensor, évolue vers une période expressionniste et plus particulièrement l’expressionnisme flamand, caractérisé par la conception du nu et de l’atmosphère particulière.- Ensuite, il rencontre René Magritte. C’est celui-ci, ainsi que Dali et De Chirico qui vont influencer Delvaux dans le mouvement du surréalisme. C’est en effet en découvrant l’œuvre de De Chirico « Mélancolie et mystère d’une rue » que Delvaux se découvre une passion pour le surréalisme.
- A 41 ans, il participe à l’exposition internationale du surréalisme à Paris. Il fait égalementd’autres expositions avec André Breton notamment.
- A 42 ans, il fait un grand voyage en Italie, où il visite Rome, Florence et Pompéi. Ce voyage aura une grande influence sur ses œuvres, notamment en représentant des temples…
- A 53 ans, il devient professeur de peinture à la Cambre. Deux ans plus tard, il épouse enfin Tam, ses parents étant décédés.
- A 59 ans il entreprend un voyageen Grèce.
- A 42 ans, il remporte le Prix Picard et à 76 ans le Prix Rembrandt. Il est membre de l’Académie Royale de Belgique et est associé à l’Institut de France. Il peint également de grandes compositions murales. Paul Delvaux reçoit une faveur nobiliaire du roi des Belges mais il n'y donne pas suite.
- La fondation Paul Delvaux est créée en 1980, et un musée voit le jour deux ansplus tard à Saint-Idesbald dans la commune de Coxyde. Un endroit où Paul Delvaux a passé une grande partie de sa vie.
- Il décède à l’âge de 97 ans en juillet à Furnes (en Belgique), où il s’était installé en 1969, et repose maintenant dans le cimetière de la ville.

2. Personnalité :

- Il est élevé dans un contexte féminin; sa mère et sa tante lui ont toujours interdit d’assouvir sespulsions, sa sexualité. Cela va influencer ses tableaux.
- Sa famille est réticente à l’idée que Paul veuille faire de la peinture.
- C’est quelqu’un de réservé.
- La peinture est pour lui un moyen d’extérioriser son anxiété.
- Il n’a jamais adhéré à un mouvement. Pour lui, chaque artiste est singulier, irréductible à un système. Il n’a jamais aimé les étiquettes, les...
tracking img