Paul

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2475 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Chanson du travail

Henri Salvador
LE TRAVAIL C'EST LA SANTÉ

REFRAIN:
Le travail, c'est la santé.
Rien faire, c'est la conserver.
Les prisonniers du boulot
Ne font pas de vieux os.

Ces gens qui courent au grand galop,
En auto, métro ou vélo,
Vont-ils voir un film rigolo?
Mais non, ils vont à leur boulot!

REFRAIN

Ils bossent onze mois pour les vacances
Et sont crevés quandils en ont, ben, ils sont morts!
Un mois plus tard, ils sont costauds
Mais faut reprendre le boulot!!!

REFRAIN

Dire qu'il y a des gens en pagaille
Qui courent sans cesse après le travail.
Moi, le travail me court après.
Il n'est pas près de me rattraper!

REFRAIN

Maintenant, dans le plus petit village,
Les gens travaillent comme des sauvages
Pour se payer tout le confort.
Quandils en ont, ben, ils sont morts.

REFRAIN

Hommes d'affaires et meneurs de foules
Travaillent à en perdre la boule
Et meurent d'une maladie de coeur.
C'est très rare chez les pétanqueurs!

RENAUD Dés que le vent soufflera

C'est la mer qui prend l'homme, Tatatin
Moi la mer elle m'a pris
Je m' souviens un Mardi
J'ai troqué mes santiags
Et mon cuir un peu zone
Contre une paire dedocksides
Et un vieux ciré jaune
J'ai déserté les crasses
Qui m' disaient "Sois prudent"
La mer c'est dégueulasse
Les poissons baisent dedans

[Refrain] :
Dès que le vent soufflera
Je repartira
Dès que les vents tourneront
Nous nous en allerons

C'est pas l'homme qui prend la mer
C'est la mer qui prend l'homme
Moi la mer elle m'a pris
Au dépourvu tans pis
J'ai eu si mal au cœur
Surla mer en furie
Qu' j'ai vomi mon quatre heures
Et mon minuit aussi
J' me suis cogné partout
J'ai dormi dans des draps mouillés
Ça m'a coûté ses sous
C'est d' la plaisance, c'est le pied

[Refrain]

C'est pas l'homme qui prend la mer
C'est la mer qui prend l'homme
Mais elle prend pas la femme
Qui préfère la campagne
La mienne m'attend au port
Au bout de la jetée
L'horizon est bienmort
Dans ses yeux délavés
Assise sur une bitte
D'amarrage, elle pleure
Son homme qui la quitte
La mer c'est son malheur
[Refrain]

C'est pas l'homme qui prend la mer
C'est la mer qui prends l'homme
Moi la mer elle m'a pris
Comme on prend un taxi
Je ferai le tour du monde
Pour voir à chaque étape
Si tous les gars du monde
Veulent bien m' lâcher la grappe
J'irais aux quatre ventsFoutre un peu le boxon
Jamais les océans
N'oublieront mon prénom

[Refrain]

Ho ho ho ho ho hissez haut ho ho ho

C'est pas l'homme qui prend la mer
C'est la mer qui prends l'homme
Moi la mer elle m'a pris
Et mon bateau aussi
Il est fier mon navire
Il est est beau mon bateau
C'est un fameux trois mats
Fin comme un oiseau {Hissez haut}
Tabarly, Pageot
Kersauson ou Riguidel
Naviguentpas sur des cageots
Ni sur des poubelles

[Refrain]

C'est pas l'homme qui prend la mer
C'est la mer qui prends l'homme
Moi la mer elle m'a pris
Je m' souviens un Vendredi
Ne pleure plus ma mère
Ton fils est matelot
Ne pleure plus mon père
Je vis au fil de l'eau
Regardez votre enfant
Il est parti marin
Je sais c'est pas marrant
Mais c'était mon destin
Dès que le vent souffleraNous repartira
Dès que les vents tourneront
Je me n'en allerons
Tryo : travailler plus

On n’a pas voté pour travailler plus.

Je pensais avoir gagné mes 35 heures
Dur labeur que l’usine d’être ramoneur
Je suis le monde ouvrier, je suis l’agriculteur
Pas peur de travailler, marre d’être mal payé
Je pensais avoir gagné mes 35 heures
Je suis l’infirmière, je suis l’instituteur
Quaranteélèves par classe,
Les urgences qui n’ont plus de place
Les heures sup’ ça nous connaît,
On n’a pas le choix et on les fait.

Mais qui a voté pour travailler plus
Pour gagner plus
J’ai pas décidé de travailler plus
Pour gagner.

Je pensais que le monde allait changer
Que le temps libre, être libéré, avait son intérêt
Les emplois des métiers d’avenir
Une économie d’écologie et de...
tracking img