Pauline - alexandre dumas

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (593 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Analyse du Fantastique dans la nouvelle “Apparition”- Guy de MAUPASSANT

Introduction
Le fantastique a été défini par Castex et Todorov comme l’Intrusion du surnaturelle de l’inexplicable dans leréel quotidien. Le fantastique est caractérisé par une hésitation entre le rationnel et l’irrationnel. Nous montrerons successivement que le fantastique est présent dès l’arrivée du personnage et dèsl’instant où le personnage rentre dans l’hésitation entre le rationnel et l’irrationnel.

I- L’arrivée du personnage dans le manoir
Nous constatons que dès l’arrivée du personnage devant le manoir,sa description est péjorative, ce qui rend le lieu très étrange “Le manoir semblait abandonné depuis vingt ans. La barrière, ouverte et pourrie, tenait debout on ne sait comment. L’herbe emplissaitles allées ; on ne distinguait plus les plates-bandes du gazon.” Nous remarquons aussi que la nouvelle est à la première personne du singulier “J’allai d’abord à la fenêtre pour donner du jour [...] Jem’assis dans un fauteuil, j’abattis la tablette, j’ouvris le tiroir indiqué.”
Dès l’entrée du personnage dans l’appartement, sa description est aussi péjorative ce qui le rend lui aussi trèsétrange “L’appartement était tellement sombre que je n’y distinguai rien d’abord. Je m’arrêtai, saisi par cette odeur moisie et fade des pieces inhabitées et condamnées, des chambres mortes.[...] et sesoreillers, dont l’un portait l’empreinte profonde d’un coude ou d’une tête comme si on venait de se poser dessus.”
La nouvelle raconté à la première personne du singulier et les lieux étranges, peuventamener à penser que la nouvelle est une nouvelle fantastique.

II- L’hésitation du personnage
Lorsque le personnage se trouve face au bureau, nous voyons que le personne sent un frôlement mais, cedernier ne veut pas le croire pensant que c’est un courant d’air “[...] quand je crus entendre ou plutôt sentir un frôlement derrière moi. Je n’y prit point garde, pensant qu’un courant d’air avait...
tracking img