Pauline de alexandre dumas

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (501 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Question 1 :

La fonction du décor pour le premier texte Atala de François rené de chateaubriand laisse un endroit mystérieux «  lieux secret » C'est vaguement décrit cela donne un sens plusmystérieux à cette fameuse grotte. Pour le texte Le rouge et e noir de Stendhal, la scène se passe en hauteur «  haute montagne », « petite grotte ».Pour le texte Pauline de Alexandre Dumas, le décor estmerveilleux « massifs de lauriers roses » « touffes de citronniers »... L'auteur nous fait focaliser d'abord sur le paysage plutôt que sur la scène.

La fonction des personnages secondaire pour letexte atala de François rené de chateaubriand, Chactas accompagne atala dans son dernier souffre cela lui permet de ne pas mourir seul « atala venait d'expirer » avec le prêtre qui lui donna le remède« la vie éternelle ». Pour le texte le rouge et le noir, les personnages secondaires sont Mathilde et fouqué, ils sont tout les deux en deuils. Mathilde étais amoureuse de julien (le personnageprincipal).Pour Pauline, le personnage secondaire est Alfred de nerval, sa fonction est la même pour chactas, il accompagne Pauline dans son dernier souffle « qui n'avais pas voulu mourir seul » .

Question2 :

Commentaire composée :

Alexandre Dumas est un écrivain français du XIX siècle, il a écrit Pauline en 1838 et pour faire ce roman il insisté sur le décor inquiétant et sur la mort tragiquede Pauline.

D'abord le décor est très bien décris, la description est précise, en tant que lecteur on s'imagine de suite la scène « jardins » «  statues » … Pour les statues, ce qui est inquiétantc'est que Alfred de Nerval à force de les contempler il les vois bouger « il me sembla la voir s'animer ». Comme si les statues le prévenais que Pauline allais mourir en lui montrant la terre pourqu'il redescende sur terre « me faisait signe de la main en me montrant la terre ». Alexandre Dumas fait une comparaison «  blanches comme les ombres » il parle des statues qui se détachaient du...
tracking img