Pduc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4947 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dossier projet de développement de l’unité commerciale.

[pic]

Redynamisation du rayon fruits et légumes.

BTS Management des unités commerciales Session 2010.

Redynamisation du rayon fruits et légumes

Sommaire

Première partie : « Une analyse commerciale structurée et actuelle de l’unité commerciale. »

I. Analyse du groupe Système U.

II. Présentation de l’unitécommerciale.

Deuxième partie : « un diagnostic partiel de l’unité commerciale. »

I. Diagnostic externe de l’unité commerciale.

II. Diagnostic externe de l’unité commerciale.

III. Bilan SWOT

Troisième partie : « Une préconisation, aboutissement d’un choix, justifiée et argumentée. »

I. Analyse des préconisations.

II. Justification du projet retenu.Quatrième partie : « Une analyse des répercussions humaines, financières et organisationnelles de la préconisation. »

I. Conséquences commerciales.

II. Conséquences humaines.

III. Conséquences organisationnelles.

IV. Conséquences financières.

V. Conséquences stratégiques.

Cinquième partie : « Des premières réflexions pour la mise en œuvre de la préconisation. »I. Diagramme de GANT.

II. Les résultats partiels

III. Les outils de suivi.

IV. conclusion.

Première partie : « UNE ANALYSE COMMERCIALE STRUCTUREE ET ACTUELLE DE L’UNITE COMMERCIALE. »

Je suis salariée de l’entreprise SUPER U de Boulay en contrat de professionnalisation avec l’école de commerce ISCG de Forbach. Afin de mener à bien mon projet de développement, j’aipu effectuer ma formation professionnelle au sein de cette enseigne. J’ai été affecté au rayon fruits et légumes. Mes missions sont variées et concernent essentiellement la gestion en autonomie partielle de ce rayon. Super U est implanté sur une zone commerciale de Boulay rue du Général Neuwinger. C’est une société par actions simplifiées. Son cœur de métier est la distribution de produits àdominance alimentaire.

Analyse du groupe Système U.

Historique du groupe : L’histoire du groupe débute en 1894 avec le fondement des premières sociétés d’achat en commun appelées « le pain quotidien ». S’en suivront le lancement de la marque UNICO en 1929 et la création de Système U en 1983. Depuis le 1er janvier 2009, le groupement Système U est adhérent de la centrale d’achateuropéenne AMS et quitte l’euro-centrale d’achat EMD qu’il avait rejoint en 2006.

Structure du groupe : Système U est une SAS (société par actions simplifiées) au capital de 16.928.000,00 euros. Le groupement de distributeurs indépendants système U a enregistré en 2009 un chiffre d’affaires de 14,5 milliard d’euros, en progression de 3,3% devenant ainsi le 4ième groupe dedistribution alimentaire en France derrière LECLERC, CARREFOUR et INTERMARCHE. Sa part de marché a progressé de 0,4 point, et sa marge nette a baissé d’environ 0,3 point en 2009.

Le nombre de magasin à également augmenté soit 779 magasins « réseaux discount » (Hyper U et Super U) et 399 magasins « réseau proximité » (Marché U, U Express et Utile). Les magasins Super U quant à eux ont réalisé unchiffre d’affaires de 11,2 milliards d’euros soit une évolution de + 2,1% par rapport à 2008 avec un gain en magasin de +17% (718 magasins en plus). (cf. Annexe). Pour 2010, Système U prévoit une croissance proche de 4% de son chiffre d’affaires, avec un nouveau gain de part de marché de 0,4 point (cf. annexe).

La France U est divisée en 4 régions gérées chacune par une centrale régionale (cf.annexe) pour une gestion partagée et une centrale nationale qui renforce la puissance du groupe. Système U regroupe, en 2009, 1178 magasins dans toute la France (Marché U, Hyper U, U express), reconnaissables au U rouge ornant leurs façades. En outre, la structure emploie 60 000 collaborateurs. A la tête de chaque magasin, un chef d’entreprise indépendant adhèrent à la coopérative SYSTEME U....
tracking img