Peine de mort

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (582 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Pour la peine de mort

1. la peine de perpétuité est tout aussi inhumaine : c’est condamner à vivre, tout en sachant qu’on ne sortira jamais. En prison à perpétuité, le condamné perd le peud’humanité qui lui restait, et devient un animal.

2. un meurtrier, un violeur… n’a jamais l’impression d’avoir fait du mal, on ne peut attendre qu’il mette lui-même un terme à ses jours

3. il n’existeaucune garantie que les condamnés à perpétuité ne commettront pas à nouveaux leurs crimes s’ils sortent, même très vieux. Mieux vaut supprimer totalement cette probabilité, même si elle est infime.5. Sur un criminel qui deviendra un ange, combien seront libérés sous serment et recommenceront une, dix, cent fois avant d’être repris ?

6. la majorité de la population est pour son rétablissementen France

7. Cela ne fait pas revenir la victime, mais au moins les familles de victimes sont apaisées, car elles savent qu’il n’est plus possible que ce mal frappe à nouveau.

9. il estchoquant de payer pour des meurtriers que l’on garde en prison (à moins qu’ils ne paient leur dette contractée envers la société par des travaux d’intérêt généraux par exemple).

10. un récidiviste libérépeut, dans sa vie privée, même s’il se conduit bien dans sa vie publique, reproduire le cercle vicieux dont il a été lui-même victime : personne ne sera là pour vérifier qu’il ne bat pas ses enfants,ou pire, par exemple. Il s’agit donc aussi de casser ce cercle vicieux de la reproduction dont les psy nous parlent tant.

11. Nous ne savons pas si la peine de mort fera baisser le taux decriminalité, mais ce dont on est sûr, c’est qu’elle ne le fera pas monter ! Son impact ne sera certainement pas nul. Elle aura un effet dissuasif.

12. Ce n’est pas être contre les droits de l’homme qued’être pour la peine de mort, puisque la perpétuité bafoue les droits et la dignité de l’homme (575 pers. en ‘98)

14. D’autres pays dits démocratiques ont encore la peine de mort (les Etats-Unis...
tracking img