Peine de mort

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (495 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Civilisé ?! Tant que les Etats-Unis maintiendront dans un de leurs Etats la peine de mort, ils ne pourront pas prétendre être civilisés, tout comme ses partisans ne pourront être considérés de lasorte.
Notre nation est réputée pour être celle de la liberté, mais comment est-ce possible, alors qu’elle n’est pas pleinement en faveur des droits de l’homme, mais en faveur de la peine de mort ?Même s’il est vrai que celle-ci reste inemployée dans certains des ses Etats, il en reste qui continuent de l’employer comme la Californie.

Exécuter une personne pour la punir d’avoir pu commettre cemême crime n’est pas une marque de discernement. Cela voudrait donc dire que les bourreaux eux-mêmes sont des criminels, pourtant, ils ne sont pas traités comme tels.
Ne croyez pas, chersconfrères, que nous avons évolué depuis le début des années mille neuf cent, même si les exécutions sont moins sanguinolentes, elles n’en restent pas moins barbares : la chambre à gaz, nous voilà retourné àl’époque de la seconde guerre mondiale !

Des histoires de condamnés il y en a beaucoup. Pourtant, qui s’y intéresse vraiment ? Qui se préoccupe de tous ces gens à qui la mort arrive prématurément? Quiest assez intelligent pour ne pas croire tout ce que dit la presse ? À en juger par le taux d’exécutions, pas grand monde. Les jurés donnent un verdict, mais ils ne se rendent pas compte, ne sepréoccupent pas de ce que le condamné devra subir. Si seulement ils le savaient !

Un homme. Un homme qui a une vie, des enfants, un travail, un homme comme vous et moi, est accusé de meurtre. Il estemmené en prison. Là-bas, il y attend son jugement. Au bout de quelque mois, celui-ci arrive.
Ce jour là, il eut le malheur de tomber sur des jurés un peu trop pressés de rentrer chez eux retrouverleurs famille. Seulement, ils ne se rendent pas compte que l’homme qu’ils ont en face d’eux en a une, lui aussi. Voilà pourquoi ils le condamnent à la peine capitale. Cet homme qui avait cru...
tracking img