Peinture france s. xviii

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4940 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 septembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
PEINTURE EN FRANCE AU XVIII SIECLE

Watteau, Antoine
Watteau, Antoine (1684-1721), peintre français, représentant le plus original de la période rococo.
Né à Valenciennes, Watteau suit, à l’âge de quatorze ans, l’enseignement d’un peintre religieux local, qui lui fait étudier la peinture flamande. Installé à Paris en 1702, il subsiste d’abord en peignant pour le compte d’un marchand d’imagespieuses. Plus tard, il étudie auprès du graveur et décorateur théâtral Claude Gillot, qui lui communique son goût pour la commedia dell’arte italienne, pour le mensonge des masques et la gaieté triste des mascarades.
Vers 1708, Watteau se met à travailler pour le peintre décoratif Claude Audran, conservateur des collections du palais du Luxembourg. Il a ainsi la possibilité d’étudier toute unesérie de toiles baroques de Rubens. En 1709, Watteau remporte le second prix de Rome. Il est agréé par l’Académie de peinture française en 1712, avant d’en être élu membre, en 1717. Watteau meurt de tuberculose à Nogent-sur-Marne le 18 juillet 1721.
Si les toiles de Watteau reflètent l’influence des grands maîtres flamands — tout particulièrement Rubens — et de l’école vénitienne, il y ajoute unecertaine étrangeté par son goût des rendus vaporeux et des figures énigmatiques. La sensualité de sa palette inaugure un style très personnel qui, malgré de nombreux imitateurs, ne trouve point d’équivalent dans l’expression de la richesse du mystère intérieur. Avec l’avènement du néoclassicisme dans l’art français, la réputation de Watteau décline, pour connaître un net regain de popularité aprèsla Révolution française, notamment pendant la période romantique. Baudelaire et Verlaine en ont été les ardents admirateurs. Plus tard, les impressionnistes redécouvrent l’utilisation que fait Watteau de la touche et de la couleur, la délicatesse de l’air de Venise.
Watteau est le peintre des réceptions mondaines de plein air, les fameuses Fêtes galantes. Le chef-d’œuvre du genre est le Pèlerinageà l’île de Cythère (1717, musée du Louvre, Paris) ; néanmoins le camaïeu automnal de la palette et la place des figures vues de dos dans un parcours indéfini en font une toile mélancolique, empreinte du mystère allant de l’éclat de la jeunesse aux déboires de l’amour. Parmi ses autres sujets de prédilection figurent également les clowns (le Pierrot, 1720, Louvre, Paris), les arlequins et autrespersonnages de la commedia dell’arte, comme Arlequin et Colombine (1715, Wallace Collection, Londres) et les Comédiens italiens (sans doute 1720, National Gallery of Art, Washington). Dans l’Enseigne de Gersaint (1720, Staatliche Museen, Berlin), panneau réalisé pour la boutique d’un marchand d’art, Watteau représente ironiquement, sous la peinture sociale, la controverse entre la peinture du passéet les ambitions présentes, que son œuvre a tenté de synthétiser.

[pic]
Watteau, Pèlerinage à l'île de Cythère
Le jeu subtil des nuances colorées crée le cadre insolite de cette fête galante. La vibration de l'atmosphère et de la touche fait écho à la manière de Rubens et permet aux acteurs de cette scène champêtre de se fondre dans le paysage. La toile, placée sous le signe de l'Amour et dela Mélancolie, marqua l'entrée de Watteau à l'Académie.

Antoine Watteau, l'Embarquement pour Cythère ou Pèlerinage à l'île de Cythère, 1717. Huile sur toile, 129 × 194 cm. Département des peintures, musée du Louvre, Paris.

Boucher, François
Boucher, François (1703-1770), peintre français de scènes pastorales et mythologiques, galantes et érotiques, de style rococo.
Fils d'un créateur decanevas décoratifs, élève du peintre François Lemoyne, Boucher travailla d'abord pour le graveur Cars, chez lequel il réalisa des eaux-fortes à partir de dessins d'Antoine Watteau. Il partit ensuite pour Rome où il s'intéressa plus particulièrement au Corrège. De retour en France, parallèlement à une carrière officielle brillante, il répondit à des commandes de portraits, de panneaux de boudoir,...
tracking img