Peinture

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 86 (21354 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Avant propos
Il existe une vive polémique dans le domaine des arts sur le sujet du style rococo. Les uns le considèrent comme une variante exacerbée du baroque, les autres soutient qu’il est un style indépendant. Le camp de ceux qui le considèrent l’enfant du baroque est plus nombreux que celui de son adversaire. La cause de ce fait réside dans le caractère fluide des frontières qui séparent cesdeux styles. Je me suis jointe au deuxième camp et je me suis armée avec les arguments et les explications de Jean Philippe Minguet, Georges Brunel, Hans Sedlmayr, Jean Weisgerber, et les autres qui ont accordé un statut indépendant à ce style blâmé. Son caractère plein de contradictions, paradoxal et indéfinissable a suscité ma curiosité. Je me suis dit que la provocation mérite d’être accepteret voila, mon aventure commence. Définir le rococo, c’est comme explorer une jungle. La multitude d’opinions, le mélange des faits prouvées et argumentées avec les opinions subjectives, la grande ressemblance avec le baroque étourdit et déroute. Il est plus facile de dire ce que le rococo n’est pas que ce qu’il représente. C’est difficulté de définition donne naissance à une série des stéréotypeset des malentendus. En plus, la base matérielle est très pauvre. Le manque d’études sur ce style s’explique par l’absence de l’intérêt de la part des critiques. L'histoire et la critique des derniers vingt années ne se sont intéressaient à ce sujet, on considère qu’il n'est pas à la mode. En plus, on le juge comme un style mineur, sans importance. Toutefois, on ne peut pas imaginer le XVIIIesiècle sans rococo. Il a désigné la période la plus vive, excentrique, prolifique et sensuelle de ce siècle intellectuel. Il a préparé le chemin et a ouvert la porte à une nouvelle sensibilité. Il était nécessaire dans la logique des événements et a constitué une période transitoire entre l’Ancien Régime et l’avènement d’une nouvelle époque, nommée romantisme.
Dans le premier chapitre j’analyséles opinions de ceux qui considèrent que le style rocaille est un style indépendant et les opinions de leurs adversaires. Je l’encadre dans l’espace chronologique, économique, politique et culturel de la France de XVIIIe siècle. L’analyse sémantique du terme rococo prouve le fait de son sous-estimation. Et finalement, j’osais de penser que j’ai découvert son secret. Il crée les difficultés de ladéfinition est en même temps forme son charme particulier, c’est sa capacité d'exploiter le passé. Il amalgame et lie étroitement les éléments maniéristes et baroques, il emprunte des thèmes au grotesque de la Renaissance. Il sait exploiter le passé et comme le baroque le précède il exploite ce style et développe son existence sur le corps murant de celui-ci. Cela ne signifie pas qu'ils sontidentiques. Il peut être son fils, mais en ce cas il réagir contre le baroque d'après la dialectique des conflits de générations.
Le deuxième chapitre présente une essaye de la définition de l’esthétique du rococo. Je me suis basé sur l’architecture rococo et j’ai fait une analyse comparative entre le baroque, rococo et classicisme. A partir d’elle j’ai mis en valeur ses traits caractéristiques etj’ai défendu son statut indépendant. Le style rocaille nous présente partout et sous les divers aspects cette petite et calcaire maison du mollusque – la coquille. Elle lui donne son nome, elle fait son décor. L’obsession pour ce motif incite le désire d'examiner son symbolisme. Elle renvoi par sa forme, l'orifice et l'habitat au domaine et aux symboles féminins. Par ces qualités contradictoires etparadoxales, et par son symbolisme féminin la coquille représente parfaitement le style. Alors, pour détailler mieux le tableau de cette époque on a appelé à une description sommaire des arts décoratifs, le domaine desquels est considéré le préféré du style rocaille.
Le troisième chapitre expose une étude approfondie de la société de l’époque rococo. C’est la société qui donne naissance aux...
tracking img