Pennac

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (751 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
« Une agression »

Daniel Pennac est un écrivain français né en 1944 au Maroc. Dès le début de sa carrière, il commence la rédaction de la de la saga des Malaussene. Les Malaussene sont la famillechez laquelle Pennac nous apporte dans ses romans. Benjamin, chef de la famille et bouc émissaire de profession, est le père d’un petit garçon. Entouré de sa famille, Benjamin vit toujours de drôled’aventures. La fée carabine (1987) est le deuxième roman de la série Malaussene. Dans ce roman, il est à l la poursuite de vendeurs de drogues et il est considéré comme suspect principale à une série demeurtre. L’extrait étudié se trouve à être le chapitre 1 du livre avec un extrait du chapitre 2. Dans cet extrait, on peut se demandé de quelle manière la vielle dame est-elle décrite? L’extrait ladécrit comme étant vielle, ressemblant à une grand-mère et comme étant une fée munie de pouvoirs surnaturels.
Pour commencer, la vielle dame est souvent représenté comme vielle. Cette dernière est« très vielle, debout (mais) chancelant » (ligne7). Cette description met l’accent sur l’âge avancé de la dame qui se trouve dans la rue. Le terme « très » employer de manière hyperbolique insiste sur l’âgephysique que la dame doit avoir. Par la suite, la vielle dame est appelé « vielle » (ligne 24). Ce qualificatif employé par l’auteur insiste une seconde fois sur l’âge et l’apparence physique de ladame. Ensuite, la vielle dame est souvent comparé à une grand-mère. Pennac compare la vielle dame avec la grand-mère de Vanini qui « aussi avait été sourde durant les dernières années (…) et (qui)faisait le même geste que (la) vielle dame» (ligne 73). Cette comparaison montre que la dame parait assez vielle pour être une grand-mère d’un homme de profession. Le fait de comparer une vielle dame è unegrand-mère insiste sur le fait que cette dernière est visiblement vielle. Enfin, Vanini se propose d’aller aider la vielle dame en l’appelant « grand-mère » (ligne 79). Cette façon d’aborder...
tracking img