"Penser sa vie", antonio savater-le pourquoi de la philosophie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (834 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La philosophie est-elle une matière utile au développement d’un bachelier ? Faut-il privilégier la place de la science qui elle nous apporte de vraies informations ? Telle est la question queFernando Savater pose dans son texte «Penser sa vie». La science d’une part ne peut pas répondre à tous les besoins des hommes car nous avons besoin de réfléchir, ce que cette dernière ne nous amène pas àfaire. En revanche, la philosophie, apportant réflexion et sagesse (d’où son étymologie : philo signifiant réflexion suivi de sophie tiré de sofia signifiant sagesse), ne peut pas combler une vie à elleseule. La philosophie est donc nécessaire pour apporter une réflexion sur les sciences afin de vivre dans un monde équilibré.

Le philosophe Fernando Savater affirme que la science seule estnéfaste pour l’homme car elle écrase les plus faibles et provoque une absence de liberté. La science supprime en effet toute valeur humaine et fait régner la loi de la jungle, c’est à dire l’absence de loi,de règles. L’important pour les individus plaçant la science au premier plan est placé dans la réussite à tout prix. Ces personnes adoptent une pensée proche de celle de Calliclès qui considère quela philosophie n’est pas si importante et qu’il vaut mieux s’occuper des choses sérieuses et utiles comme la science qui elle nous donne des informations vraies. Développer, faire fonctionner un réseaude communication tel que le téléphone est par exemple plus important pour les scientifiques que de s’intéresser à la fonction des liens qu’ils vont créer par leur réseau. Les scientifiques refusentainsi la réflexion et considèrent que les philosophes ne servent à rien. Comme preuve ils utilisent la célèbre citation de Socrate: «Tout ce que je sais c’est que je ne sais rien » ; ainsi lesscientifiques interprètent mal cette phrase en pensant simplement que les philosophes ne savent rien. En réalité, quand Socrate a écrit cela, il voulait simplement dire qu’il savait beaucoup de choses,...
tracking img