Pensez vous comme ionesco que le théatre est le lieu de la plus grande liberté de l'imagination la plus folle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (307 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Barbier de Séville ou la Précaution inutile est une comédie en quatre actes de Beaumarchais, représentée pour la première fois le 23 février 1775. C'est le premiervolet d'une trilogie intitulée Le roman de la famille Almaviva. La comédie définitive comportera 4 actes et une grande part est réservée à la chanson.
Le deuxième volet, LeMariage de Figaro, est écrit en 1778 et mis à la scène en 1784 seulement. Le troisième, L'Autre Tartuffe ou La Mère coupable, est achevé et joué en 1792.
En 1772,Beaumarchais présente aux comédiens italiens un premier Barbier de Séville, opéra comique, qui est refusé. La pièce, remaniée, est finalement jouée en 1775 par leThéâtre-Français. La première représentation déçoit par ses longueurs mais elle est élaguée en 5 jours et le Barbier de Séville connaît enfin un succès triomphal.
L'argument de la pièceest inspiré par la situation de l'École des femmes de Molière, sinon que le récit est axé sur le point de vue du jeune homme et de son valet, et non sur celui du barbon.
Lecomte Almaviva, tombé amoureux de la jeune Rosine qui est orpheline, est prêt à tout pour l'arracher à Bartholo, son vieux tuteur, qui a le projet de l’épouser. Tandisque, déguisé, il fait le guet, il tombe à point nommé sur son ancien valet Figaro, persifleur mais entremetteur, qui l'aidera à réaliser son projet.
Le Barbier de Sévillefut adapté à deux reprises pour l'opéra, d'abord par Paisiello en 1782 sous le titre Il barbiere di Siviglia, ovvero La precauzione inutile, puis par Gioachino Rossini en1816 sous le titre Il barbiere di Siviglia.
Le Mariage de Figaro, inspira aussi un opéra, Le nozze di Figaro (Les Noces de Figaro) de Mozart, créé en 1786 à Vienne.
tracking img