" Pensez vous qu'un roman doit ouvrir les yeux du lecteur sur la vie ou bien au contraire permettre d'échapper à la réalité

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (958 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le réalisme, mouvement littéraire du XIXème siècle dont Hugo et G. de Maupassant furent les hauteurs phares, avaient comme caractéristique de représenter la réalité dans toute sa vérité, sansl’embellir. Aussi, lorsque Rosalie conclut, dans l’excipit d’Une Vie, que « la vie, (…) ça n’est jamais si bon ou si mauvais qu’on croit », on pourrait se demander, dans une optique plus générale,si l’auteur,à travers ses œuvres, quel que soit leur genre, veut nous faire raisonner sur notre propre vie et sur la société qui nous entoure ou bien nous permettre d’y échapper. Nous verrons donc, dans un premiertemps, en quoi une pièce de théâtre ou un roman peut ouvrir les yeux du lecteur sur la vie, et, dans un second temps, au contraire, comment ceux-ci permettent d’échapper à la réalité.  

 
 L’auteur d’une pièce de théâtre ou d’un roman réaliste veut le plus souvent, à travers son œuvre, représenter la société et en dénonce les défauts. En effet, le genre du roman réaliste dépeint laréalité sans l’embellir et nous montre ainsi bien des injustices sociales. Dans Une Vie de Maupassant, alors fort influencé par Schopenhauer, l’auteur décrit une noblesse en déclin dont chaque personnageest plus ou moins médiocre : Jeanne est soumise à son mari, Julien trompe sa femme,… Cela nous montre bien que le roman réaliste ouvre les yeux du lecteur sur la vie et la société.
A l’instardu roman, le théâtre représente aussi la société et, qui plus est, de hautes classes sociales pour que les spectateurs (souvent nobles, bourgeois ou riches) puissent s’identifier à la pièce etcomprendre ainsi son rang dans la hiérarchie sociale. En effet, dans Tartuffe de Molière, Orgon à tout pouvoir sur sa fille (qu’il veut marier à Tartuffe) et sur son fils (qu’il menace de déshériter). Orgonest soumis à Tartuffe, faux dévot représentant alors la religion. Et ce dernier des fait arrêter par l’Exempt, envoyé du Roi, qui montre alors la monarchie sous un jour favorable. Le théâtre...
tracking img