Perception et prise de décision

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1888 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 5 – perception et prise de décision

I – Qu’est ce que la perception ?

= processus par lequel les individus organisent et interprètent leurs impressions sensorielles afin de donner un sens à leur environnement
Le comportement des gens s’appuie sur leur perception de la réalité et non sur la réalité elle même.

II – Quels sont les facteurs qui influencent la perception ?Lorsqu’un individu observe un objet ou une situation et tente d’interpréter ce qu’il voit les caractéristiques personnelles de l’observateur, attitudes, personnalité, motivations,… influencent cette interprétation. Les caractéristiques de l’objet observé (la cible) peuvent également être déterminant. Le contexte d’observation revêt lui aussi une grande importance.

III – Perception des personnes :porter des jugements sur autrui

1 – la théorie de l’attribution

= Ensemble de concepts visant à expliquer pourquoi lorsqu’on observe le comportement d’une personne, on cherche toujours à savoir s’il résulte d’une cause interne ou externe.
Les 3 facteurs :
- le caractère distinctif du comportement
- son aspect consensuel
- sa cohérence

cause interne = on imagine que individupossède la capacité de contrôler son comportement

cause externe = on estime au contraire que individu est contraint par la situation d’adopter le comportement observé

Pour évaluer le caractère distinctif du comportement, cherche à déterminer si la personne se comporte différemment en fonction des situations, si comportement inhabituel = attribution externe, si comportement coutumier = causeinterne. Aspect consensuel = quand tout le monde répond de façon identique à une situation donnée.
L’observateur cherche chez individu une certaine cohérence dans ses actions, plus le comportement est cohérent et uniforme pus l’observateur aura tendance à l’attribuer à des causes internes.

Erreur fondamentale d’attribution= tendance à sous estimer l’influence des facteurs externes et à surestimercelle des facteurs internes ou personnels au moment de juger le comportement d’autrui.

Effet de complaisance = tendance de certaines personnes à attribuer leurs succès à des facteurs internes et à justifier leurs échecs par des facteurs externes.

2 – les raccourcis de jugement

❖ La perception sélective
= les gens interprètent ce qu’ils voient de façon sélective en fonction de leurscentres d’intérêt, de leur éducation, de leur expérience et de leurs attitudes.
Lorsque les stimuli sont ambigus, la perception tend à être davantage influencée par les éléments d’interprétation de l’individu que par le stimuli lui même.

❖ L’effet de halo
= se produit lorsqu’on se forge une impression générale sur quelqu’un à partir d’une seule de ses caractéristiques.

❖ Effet decontraste
= influence l’évaluation des caractéristiques d’une personne par la comparaison avec d’autres individus supérieurs ou inférieurs, rencontrés récemment.

❖ La projection
= mécanisme qui consiste à attribuer à quelqu’un d’autre nos propres caractéristiques.

❖ Le stéréotypage
= manière de juger une personne d’après la perception du groupe auquel elle appartient
Lesstéréotypes conditionnent la perception de l’observateur mais problème de la large diffusion indépendamment de leur véracité ou de leur pertinence et des généralisations abusives, ils peuvent être incorrectes ou injustes.

3 – Applications organisationnelles

❖ L’entretien d’embauche
En règle générale, les recruteurs se forgent une première impression rapide, les informations recueillies au débutde la rencontre ont donc beaucoup plus de poids. L’image d’un bon candidat peut différer d’un recruteur à un autre.

❖ Les attentes de performances
Prophétie auto réalisatrice = situation dans laquelle les attentes d’une personne, fondées sur une perception erronée d’autrui, amènent ce dernier, à se comporter en accord avec ses attentes.

❖ Le profilage ethnique
= forme de...