Perdicaris

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1243 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Projet touristique : La renaissance

Plan :

Tanger
Parc de Perdicaris
Vision du projet

I/ Tanger

La situation géographique et stratégique de Tanger l'avait destinée dès sa fondation à une histoire hors du commun. Tanger a su mélanger ses différentes influences pour accroître son potentiel culture .
Carrefour des civilisations, au croisement de la Méditerranée et del'océan Atlantique, "Tanger la blanche" est la porte d’entrée du continent africain.Son cadre privilégié (océan, mer, montagnes, forêts et cultures), son climat tempéré, ses monuments et ses musées ont séduit bien des Européens.

A Tanger, on trouve deux observatoires qui donnent sur les deux mers confondues. Le cap Malabata s'oriente vers le soleil levant. A voir à l'heure bleue où le ciel et lamer se fondent en une seule lumière. Le cap Spartel se tourne vers l'Atlantique et le soleil couchant. A voir au crépuscule, quand l'horizon est rose et que les plantes embaument.

Parc de Perdicaris :

Forêt de Cap Spartel :

De part sa richesse et sa biodiversité, la forêt Perdicaris, s'étend sur 67 hectares . Elle compte actuellement 16 espèces de mammifères et 55 espèces d’oiseauxmigrateurs. L'intérêt de cet espace ressort aussi bien dans sa valeur écologique que comme lieu de mémoire à travers tout un référentiel qui renvoie à l'histoire contemporaine de la ville de Tanger et de sa région.

Situé à 10 minutes du cœur de la ville, ce lieu magique nous donne l’impression d’être perdu dans la campagne tangéroise alors que les constructions neuves rôdent tout autour. Perdudans la forêt de R’milat, le parc se jette presque dans les eaux du détroit et offre une vue imprenable sur la mer. Doté d’une histoire particulière, le lieu a conservé son harmonie avec la nature combinant une végétation métissée influencée par la mer Méditerranée et l’océan Atlantique.

Historique :

En 1872, un riche diplomate américain, John H. Perdicaris, propriétaire du terrain, vint yinstaller son épouse atteinte de tuberculose. Il réaménagea le parc en y implantant toutes sortes de plantes exotiques, et il fit construire une demeure à l’architecture influencée par l’aspect cosmopolite de la ville de l’époque. Tout le parc s’intègre parfaitement à l’harmonie du paysage .

Plan du Projet :

1.Élaborée un plan d’aménagement et de gestion du site. 2.Valorisation dupatrimoine existant en conciliant l’accès au public.

Objectifs du Projet :


• Renforcement des capacités : la population locale sera formée en matière d’accueil touristique ;
• Amélioration des revenus : ce projet permettra d’améliorer les revenus de la population ;
• Développer le tourisme dans la région ;
• Valoriser les richesses naturelles ;
• Satisfactions des attentes destouristes car ce projet permettra au touristes de:


Ø Pratiquer les randonnées.
Ø Pouvoir séjourner dans un hébergement typique, authentique, original, confortable et propre.
Ø Partager avec la population locale leurs activités quotidiennes.
Ø Profiter des atouts naturels de la région.
Ø Pratiquer le sport.
Ø Découvrir la gastronomie et les coutumes de la région.

Description du projet:

Depuis l’indépendance, la forêt de Perdicaris fait partie du domaine privé de l’Etat dont la gestion est a été confiée au Ministère des Eaux et Forêts.

En coopération avec le Service provincial des eaux et forêts , Les Etudiants de Medsup SCHOOL OF MANAGEMENT ont pris l'initiative d'élaborer un plan d’aménagement du parc qui en ouvrirait l’accès à un large public tout en mettant envaleur son patrimoine.

Le budget : 200000 dh

La cible : notre clientèle cible sera composée des nationaux et des étrangers .
.

Plan d'action :

réhabilitation du château :

L’architecture intérieure du chateau est plutôt originale. Les salles se dévoilent de manière assez anarchique, les escaliers surgissent un peu partout, un vrai petit labyrinthe .
Le château contiendra :...
tracking img