Perette

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (785 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 juin 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
La laitière et le pot au lait », fables X du livre VII, publiées par Jean de La Fontaine, poète contemporain de Louis XIV, en 1678 et extraite du deuxième recueil des Fables nous relate lesmésaventures du laitière un peu trop rêveuse qui se voie ramener brutalement à la réalité. La question qui se pose est en quoi l'originalité de ce texte s'établit-elle ? Il apparaît donc essentiel d'étudier lesspécificités et la particularité de la moral.

La Fontaine cherche à donner à sa laitière une image sympathique. En effet il lui attache dés le début de la fable son affection grâce au terme «notre laitière » (v7). De plus la description, courtes mais précise, nous renvoie à une image d’une jeune paysanne, un peu coquette, heureuse de se rendre à la ville, tête en l’air, fraîche puisque «Légère » (v4) et « agile » (v5) et qui « allait à grands pas » (v4). La Fontaine retranscrit aussi l’image d’une femme soigneuse puisque son « pot au lait / [est] Bien posé sur un coussinet » et que «pour être plus agile, / [elle revêtit] Cotillon simple et souliers plats. »(v5/6). Au vers 23 il qualifie Perette de « dame » renvoyant à une expression moyenâgeuse, courtoise qui désignait les femmesaristocrates vénérées par les chevaliers. Ici La Fontaine laisse place à une légère ironie tout en gratifiant l’image de Perette.
Afin de faire vivre le récit La Fontaine utilise de nombreux effets.Il utilise une alternance entre octosyllabes et alexandrins afin de donner au texte un rythme, il met grâce à cela en valeur le long et riche développement de Perette ainsi que son arrivée et met decoté quelques détails comme sa description vestimentaire. La Fontaine joue aussi sur les temps puisque il commence par l’imparfait « prétendait arriver « (v3) et « allait à grands pas » (v4)supposant que l'action est déjà engagée jusqu’à l’utilisation d’un présent au début du développement de la pensée de Perette avec « il m’est » (v12) et du futur a valeur de certitude comme « coûtera »...
tracking img