Performance supply chain

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (283 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’effet de la crise sur le Maroc :

Et oui ! La crise a réussi à franchir la Méditerranée. A ce jour, on avance le nombre de 150 000 emplois détruits pour le seulsecteur du textile, de la baisse substantielle des recettes touristiques (-25%), de celle des transferts des MRE, de la décroissance à deux chiffres des Investissements directsétrangers (IDE).

Les retards d’investissement dédiés à doter le pays de zones touristiques (Plan Azur avec 4 projets en suspens sur 5), d’équipements (projet TGV),d’activités industrielles (Complexe industriel Renault à Tanger), sont la conséquence directe de la crise financière.
Il faut savoir que le Maroc n’est pas vraiment trop touchépar la crise mondiale actuelle causée par les crédits immobiliers aux US et en Europe.
Les sources de ces récessions sont les facilités énorme qu’offre le gouvernementaméricain au citoyens désirants avoir des crédits immobilier ( Et oui c vrai même si tu ne bosses pas tu peux avoir du chez toi).
Au Maroc le cas est catégoriquement différentcar les majorités des banques ne sont pas touchées
1- Les banques marocaines ne disposent pas de fonds dans les banques extérieures
2- Elles ne sont pas cotés en bourseinternationales.
3- les crédits immobiliers sont vraiment attribués à personnes méritantes et dans le cas échant et vous connaissez la suite « confiscation des biens »
Jepense que l’impact réel de la crise sur l’économie marocaine aura lieu sur les secteurs liés aux activités externes, Tourisme, Exportation, transport aérien….
Ce que tuviens de citer reste une vision et une attitude très positive et qui mérite une analyse assez profonde pour l’appliquer correctement dans les entreprises marocaines.
tracking img