Personnage de roman

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2031 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Question 1
La focalisation adoptée par les narrateurs de ces textes, rédigés à la 3ème personne, est le point de vue omniscient.
En effet, dans le texte 1, extrait du roman, "Eugénie Grandet" de Honoré de Balzac, rédigé au début du XIXème siècle, on perçoit les préoccupations de Charles, le personnage principal de cet extrait "il était dominé par l'idée de ..." (l 15-16). On sait ce qu'ilfait dans le présent "la traite des nègres" (l 10), comme dans le passé "Charles faisait fortune aux Indes"(l2).
Le texte 2 est extrait du roman de Victor Hugo, "Les misérables", œuvre de la seconde moitié du XIXème siècle. Le narrateur nous y fait découvrir les réfelxions de Jean Valjean, et sa transformation "il n'était déjà plus le même homme" (l 2). Le narrateur adopte même, pendantquelques lignes, (l 6 à 19) un point de vue interne, "il avait rencontré petit Gervais et lui avait volé ses 40 sous. Pourquoi?" (l 6 à 8). Par une sorte de monologue intérieur, le narrateur livre les idées conflictuelles du héros. Puis il prend des distances avec son personnage et revient au point de vue omniscient pour continuer à nous le dépeindre.
Le texte 3 est extrait d'un roman du XXèmesiècle, écrit par Roger Martin du Gard après la 1ère guerre mondiale. Le narrateur y présente Antoine, dont on connaît la vie, "Antoine avait vécu la vie normale du jeune médecin" (l 1-2), et l'ambition qui guide ses actes " devenir un maître" (l 13).
Ainsi, dans ces trois textes, le choix narratif d'un point de vue omniscient permet, non seulement de situer le personnage, mais aussi de mieux apprécierses doutes, ses soucis et ses motivations. C'est pourquoi, le lecteur est amené à porter un jugement. Il voit, par exemple que pour atteindre son objectif, Charles, dans le texte 1 ne recule devant rien. Le lecteur l'estime comme un homme malhonnête et immoral, allant jusqu'au crime "il vendit des Chinois, des Nègres..." (l 28-29). Dans le texte de Victor Hugo, on éprouve de la compassion pourJean Valjean, en proie à une lutte intérieure entre le bien et le mal. Enfin, Antoine, dans le 3ème texte nous apparaît comme égoïste et ambitieux.
En dévoilant les pensées et les actes du personnage, le choix d'une focalisation omnisciente amène donc le lecteur à porter un jugement, positif ou négatif, sur celui-ci.

Question 2
Dans le texte 1, Charles se transforme au fil du texte. Il sefixe comme objectif de devenir assez riche pour épouser sa cousine "Eugénie Grandet"(paratexte). Pour atteindre ce but, il ne ménage pas ses efforts et ne recule devant rien. Il compare les divers moyens de faire fortune, "dans les régions tropicales aussi bien qu'en Europe" (7-8). Il est obsédé par la richesse, qui est associée à quelque chose de brillant dans la métaphore "dans tout l'éclat d'unehaute fortune" (l 16-17) reprise plus loin par "brillante" (l 18). Pour l'obtenir, il n'épargne personne, il est prêt à "rouler à travers les hommes" (l 18) et par cette métaphore montre son manque de sentiments humains. Malheur à celui qui se trouve sur son passage! Les métaphores suivantes montrent, par une gradation, qu'il devient de plus en plus dur " son cœur se refroidit, se contracta, sedessécha" (l 25, 26), et même sanguinaire "apte à la curée", comme un chasseur achevant sa proie.
Ainsi, par l'emploi d'image fortes, on voit le personnage ébloui par l'appât du gain devenir de plus en plus cruel.
Dans le texte 2, les métaphores nous font découvrir un personnage déchiré par une lutte intérieure entre le bien et le mal, personnifiés par "l'intelligence" et "la bête". . VictorHugo emploie différentes images pour montrer la violence des mauvaises pensées qui envahissent Jean Valjean "la brute" (l 21) , le "chaos" (l 29), "les épaisseurs obscures" (l 30). Il les oppose à "la lumière" (l 31) associée au bien. Ensuite, pour raconter l'issue de ce combat, il emploie une comparaison "comme de certains réacteurs chimiques ... l'autre" (l 32 à 34). Il sépare les antagonistes,...
tracking img