Personnage de toinette

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2243 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
t56

De l'âme

De l'âme

III3

t57

tinction est en même temps un et indivisé en nombre, non séparé dans le temps, tandis qu'il serait séparé dans son essence ? Il serait donc, en quelque façon, le divisé qui sent des réalités séparées d'une part, et il serait d'autre part indivisé.

CHAPITRE

3

Il

/s serait, en effet, dans son essence divisé, mais par le lieu, le temps et lenombre, indivisé. Ou bien ôst-ce impossible ? Car c'est en puissance que le

même sujet à la fois indivisé et divisé est les contraires, tandis qu'en essence il ne I'est point, mais par l'actualisation il est divisé et ne peut être en même temps blanc et noil en sorte qu'il ne peut non plus pâtir par leurs formes, si la sensaiion et la pensée sont bien telles3sa. En fait, /10 il en va ici commecertains disent du point: en tant qu'il est un, ou deux, c'est-à-dire alors divisé38s' En tant donc qu'indivisé, le sujet qui opère la distinction est un et opère d'un coup' Mais en tant qu'il est divisé, il se sert deux fois du même point en même temps. En tant donc qu'il utilise la limite deux fois, en opérant sous le mode de la séparation 386, il distingue deux objets et ils sont séparés ; maisen tant qu'il use de la limite comme une, il est un et opère d'un couP. Du /1s principe donc qui nous fait dire l'animal capable de sensation, l'analyse prend fin de cette
façon.

C'est en fait surtout par deux propriétés différentes qu'on définit l'âme, à savoir le mouvement local, d'une part, puis l'intelligence, la pensée et la sensation387. Par ailleurs, de l'avis général, l'intelligenceet la pensée sont quelque chose comme /20 une sensation (car dans ces deux cas l'âme discerne et connaît quelqu'un des êtres), et les anciens, du moins, disaient que la pensée et la sensation sont identiques - comme Empédocle qui disait r ( en rapport avec ce qui se présente la sapience3ss croît chez les humains >, et ailleurs: o de là vient aussi d'avoir des pensées /2s toujours autres 'r. Etc'est la même opinion que veut aussi exprimer le mot d'Homère " car telle est Ia pensée... >38e. Tous ces auteurs, en effet, sont d'avis que I'intelligence est de I'ordre du corps, cornme la sensation, et que penser et senti4 c'est penser et sentir Ie semblable par le semblable, comme nous l'avons expliqué dans nos propos du début. Cependant il leur eût fallu en même temps traiter aussi [427b] deI'erreur3e0, car elle est plus propre aux animaux, et l'âme y passe plus de temps. D'où la conséquence nécessaire, ou bien, comme disent certains, toutes les apparences 3e1 sont waies, ou bien le contact du dissemblable est I'erreu4 puisque c'est là le contraire de la /s connaissance du semblable par le semblable. Mais l'opinion générale est que l'erreu4, comme la science, por-

158

De l'âmeDe l'âme même3e2. pensée3e3 ne sont

III3

159

tant sur les contraires, est une et la
Qu'en réalité donc sensation et

pas identiques, c'est clair. À l'une en effet ont part

Il y a aussi des différences dans la croyance ellemême: science, opinion, pmdence /2s et leurs contraires, mais la distinction qui les concerne
relève d'un autre proposot.

tous les animaux, à l'autre, peud'entre eux. Mais laquelle il y a du correct et de l'intellection - dans l'incorrect, correctes sont /10 prudence, science et opinion waie, incorrects leurs contraires - n'ssf pas davantage identique à la sensation. En effet, la sensation des sensibles propres est toujours waie, et elle appartient à tous les animaux, tandis qu'on peut aussi penser3ea faussement, et que penser n'appartient à aucun êtrequi n'ait aussi la raison. En fait, la représentation3es est différente et /1s de la sensation et de la pensée; elle ne se produit pas sans la sensation, et sans elle il ny a pas de croyance3e6. Mais qu'elle ne soit pas la même sorte d'opération intellectuelle3eT que la croyance, c'est clair. Car c'est une disposition qui dépend de nous, quand nous le voulons (devant nos yeux, en effet, nous...
tracking img