Perspectives anthropologiques sur le sport : le sport face aux idéologies politiques

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 23 (5563 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction

1. Éléments d'analyse anthropologique

1.1 Définition générale
1.2 Le sport outil de connaissance de nos sociétés a) Evolution du jeu : évolution des mœurs. Robert Sands
1.3 Le sport est sacré
a) A l’origine un rite quasi religieux
b) La figure sacrée de l’athlète

2 Sport et politique. L’exemple des jeux olympiques

2.1 Le mythe de l’apolitisme
2.2 Histoirepolitique des Jeux Olympiques
a) Des JO de Berlin en 1936 aux JO de Pékin en 2008

3 La place des idéologies politiques dans le sport

3 .1 La place des idéologies politiques dans les stades de football
a) Les skinhead ou la politisation progressive d’un mouvement
b) L’idéologie des tribunes
3 .2 ‘La guerre par d'autres moyens’
a) Le match de water polo de 2003
b) Lesport au service de la puissance imaginaire d’un Etat.

Conclusion

Introduction

Les spectacles sportifs sont devenus de grandes fêtes mobilisatrices de foules (JO, Coupe du Monde de FB, d'athlétisme, Tour de France, Tournoi des 5 nations, Grands prix, coupe d'Europe et championnats...).
Depuis le XXème siècle, pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, à intervalles régulierset à heures fixes, des millions d'individus s'installent devant leur télévision pour assister à un même événement.
L’activité de ces derniers mois en est une brillante illustration qui en même temps ne reflète que le quotidien sportif.
D’abord il y a eu Rolland Garros, puis l’élection de l’Euro 2016 qui s’est accompagné de la sortie de plusieurs livres relatant le lien existant entre sport etpolitique.
Enfin, un autre événement très attendu est celui de la coupe du monde de football qui se tient cette année en Afrique du sud et débute le 11 juin prochain.
Le sport est l’un des phénomènes sociaux les plus massifs du XXème siècle et pourtant il ne demeure que peut analysé. Pourtant, aujourd’hui et peut être plus qu’hier, le sport est partout et touche tous les milieux sociaux,économiques et intellectuels.
C’est aussi le symbole d’une passion universelle.
Pour Marc Perelman, professeur d’esthétique de Paris X et auteur d’un pamphlet sur les JO de Pékin, le sport est devenu le plus puissant média du monde .
C’est un objet d’étude passionnant à étudier en tant que fait culturel (tant au point de vue anthropologique qu’éthique ou axiologique), qui s’affirme d’abord par lesvisions du monde qu’il véhicule car il est devenu un des grands rituels de notre société, une des grandes cérémonies de notre culture où lors de grands évènements sportifs, des nations se mesurent les unes aux autres.
Le sport, comme toute réalité anthropologique (propre à l'humain organisé en société) traduit donc des manières de penser, de sentir et d'agir propres à une culture. C'est cette réalitéque nous nous proposons dès à présent d’analyser.
Quelle est donc la place qu’occupe le sport dans notre société ?
Et en particulier quelle place politique le sport occupe t il ? Les supporters de gradins sont ils politisés ? Le sport est il un exutoire dans lequel se défoule une société en malaise?
Nous tenterons de répondre à ces questions en développant notre analyse en trois grandesparties.
Dans un premier temps, nous analyserons le sport en tant qu’objet anthropologique afin de déterminer quelles sont les différentes places et valeurs qu’on lui accorde dans notre société.
Ensuite, la question des liens entre le sport (plus particulièrement olympisme) et la politique sera évoquée.
Enfin, après avoir démontré les liens très forts qui existent entre sport et politique, ladernière partie consacrée à la place de l’idéologie politique dans le sport s’illustrera à travers deux exemples précis : celui du football et du water polo.

1 Approche anthropologique du sport

1.1 Définition générale

« Le mouvement est naturel à l'homme comme le repos. Très tôt, l'activité physique fit partie de ses préoccupations quotidiennes. Cette animation du corps relevait d'abord...
tracking img