Pert

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4122 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
72_Pert.doc

PERT = Program and Evaluation Review Technic
(or Research Task)
Technique d'Elaboration et de contrôle des Projets
(ou d'Evaluation et de contrôle des Programmes).

1. HISTORIQUE

Cette méthode a été développée en 1958 par la marine américaine pour créer une force de frappe nucléaire dont faisait partie le programme de missiles à longue portée POLARIS qui représentait: 250fournisseurs, 9 000 sous traitants, 7 ans de réalisation.

L'utilisation du PERT a ramené la durée de réalisation du projet de 7 à 4 ans. Les industries ont ensuite employé cette méthode.

Le PERT est utilisé pour la GESTION de GRANDS PROJETS à long terme. Pour réussir sa réalisation il faut au préalable:
- DEFINIR le PROJET avec précision
- NOMMER un responsable à qui il sera renducompte de
  l'avancement du projet et des décisions importantes
- ANALYSER et DETAILLER le projet par grands groupes de tâches
- DEFINIR les TACHES et leur DUREES
- DETERMINER les COUTS pour revoir les tâches trop onéreuses
- CONTROLER périodiquement le SYSTEME pour éviter les dérives.
2. METHODE POTENTIELS-ETAPES

A la différence du diagramme de GANTT, la méthode PERT s'intéresse auxLIAISONS qui existent ENTRE LES TACHES pour DEFINIR le CHEMIN CRITIQUE.

A l'image du GANTT il faut définir:
- le projet à réaliser
- les tâches
- les responsables
- les durées
- les liens entre les différentes tâches.

Le réseau PERT se présente avec des:
- ETAPES figurées par des cercles (sommets)
- OPERATIONS représentées par des flèches (arcs) de longueur non proportionnelle au temps.Tâche
Réalité --> Etape début Opérations Etape fin

Symboles ->

Termes -->Sommet Flèche Sommet
arc
Figure 1: Schéma de la méthode Potentiels-Etapes

A partir de cette convention, le principe du PERT consiste à tracer un graphe ou réseau en tenant compte des RELATIONS D'ANTERIORITE qui existent entre les différentes opérations.
Exemple d'application théorique:

Nous voulonsécrire une lettre à l'aide d'un ordinateur:

Opérations à réaliser durées (en secondes)
A mettre en marche l'ordinateur      10
B appeler le traitement de texte        6
C écrire la lettre 2 500
D imprimer la lettre    100
E sauvegarder la lettre      10
F arrêter l'ordinateur        3

Les liens entre les différentes opérations s'établissent dans le tableausuivant appelé aussi table de vérité:

Opérations | Opérations antérieures (antécédents précédents)
A | néant (ou un tiret -)
B | A
C | B
D | C
E | D
F | E

Le réseau PERT se présentera comme suit:

Figure 2: réseau PERT de l'exemple 1
Les conventions suivantes permettent de réaliser le réseau PERT:
- un sommet de début (entrée) est associé à l'extrémité initiale des arcssans antécédents
- un seul sommet de fin (sortie), sommet sans successeur est l'extrémité finale des arcs associés aux tâches sans successeur
- une opération (tâche) ne doit correspondre qu'à une seule flèche (arc)
- DEUX TACHES qui se SUCCEDENT immédiatement sont représentées par des flèches qui se suivent.

Figure 3: tâches qui se succèdent

- DEUX TACHES SIMULTANEES (qui débutent en mêmetemps) se représentent avec le même sommet de départ.

sommet de départ

Figure 4: Tâches simultanées
- DEUX TACHES CONVERGENTES (qui précèdent la même étape C) ont le même sommet d'arrivée (sommet de départ de C).

Figure 5: tâches convergentes
Des règles de représentation graphique doivent être respectées:
- il faut un minimum de croisement de flèches
- orienter les flèches de lagauche vers la droite pour en faciliter la lecture
- chaque sommet d'étape est représenté par un grand cercle à l'intérieur duquel figure (en haut) un chiffre de repérage numéroté de gauche à droite et de haut en bas.

TACHES FICTIVES
Une tâche fictive est une tâche de DUREE NULLE ne mettant en jeu aucun moyen matériel et financier. Elle est représentée par des ARCS ou flèches en POINTILLES de...
tracking img