Peste

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 39 (9642 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 mai 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
TPE : La représentation de la Peste par les écrivains du Moyen-Âge à nos jours

Problématiques : Quelles différentes visions de la peste les écrivains donnent-ils à travers leurs œuvres et les siècles ? Comment évolue-t-elle suivant les différents points de vue, croyances et sociétés ?

Introduction

Étymologie : Peste (( Pestis (latin) (( Destruction, Mort, Fléau, Épidémie.
Selon ledictionnaire, la peste est qualifiée comme étant une épidémie caractérisée par une très forte mortalité. Maladie du rat, la peste se transmet à l’Homme par l’intermédiaire d’une puce : c’est la peste bubonique. Elle se transmet aussi d’Homme à Homme en cas de peste pulmonaire. Il y a aussi une forme septicémique, provoquant une infection sanguine. Ainsi, cette maladie, sous quelque forme qu’elle soit,est infectieuse et très contagieuse.
Cette épidémie est due au bacille de Yersin, débarqué de Chine en Europe au cours des différentes croisades menées au Moyen-Âge. À l’époque et jusqu’à récemment, cette épidémie est difficile à maîtriser, à cause de sa forte et rapide propagation.
Elle est principalement répandue, et en premier lieu, par les rats porteurs du bacille : c’est la peste bubonique,caractérisée par la formation de bubons noirs, de plus en plus gros et durs, aux aines et aux aisselles, qui entraînent la mort en 2 à 6 jours. Ce bacille, une fois infecté, représente le moyen de transmission le plus répandu de la bactérie du rat à l’Homme. Une fois celle-ci établie, elle se répand alors par voies respiratoires entre les Hommes eux-mêmes. On parlera alors de peste pulmonaire.Quant à la peste septicémique, la plus mortelle, qui constitue 20% des cas de peste, provoque une mort rapide, en 24 heures, s’attaquant directement au sang de l’individu par la multiplication des bacilles dans celui-ci.
À travers les âges, même lorsqu’il n’y a pas d’épidémie, à proprement parlé, le bacille de Yersin est toujours présent, disséminé un peu partout dans le monde sous une formeinactive, qui peut se réveiller à tout moment. En effet, l’Histoire nous a démontré, au cours de ce dernier millénaire, que l’arrivée subite et intempestive du fléau a toujours provoqué des dégâts importants, notamment à cause du caractère imprévisible de celui-ci, empêchant la population de s’y préparer correctement. Les Hommes, ainsi pris au dépourvu, ont au fil du temps réagi de manières différentessuivant leurs croyances, leurs modes de vie et leur emplacement géographique, combattant avec violence et dévouement ce mal.
Ces aspects historiques, médicaux, religieux et sociaux ont été retranscrits à multiples reprises par des écrivains, décrivant ainsi le quotidien bouleversé par cette épidémie.
[pic]
=> schéma du cycle de transmission de la peste



[pic]
=> vue au microscope d’unbacille de Yersin infecté



I . L’aspect historique de la peste.

L’origine mythologique de la peste vient de la légende la boîte de Pandore. En effet, la légende dit que tous les dieux d’Athènes mirent en commun leurs pouvoirs pour créer une boîte scellée qu’ils offrirent à Pandore. La jeune femme fut ensuite mariée à Épiméthée, frère de Prométhée. Ce dernier avait autrefois voler le feu.C’est pourquoi Zeus, pour se venger, créa Pandore ainsi que la fameuse boîte, dont l’ouverture était formellement interdite. Or, après son mariage, elle l’ouvrit. Il s’avéra alors qu’elle contenait tous les maux de l’humanité, qui s’échappèrent à cause de la curiosité de l’épouse. La légende dit ainsi que ce fut l’ouverture de cette boîte qui amena la peste sur Terre.
Seule l’espérance, plus lente,n’eut pas le temps de sortir avant que Pandore puisse refermer ce portail. Ainsi, nous retrouverons à travers les diverses parties, mais surtout dans l’aspect social, qu’arriver à un certain stade de l’épidémie, la population perd espoir et se réfugient dans les mythes religieux ainsi que dans de fausses médecines.

[pic]
=> la boîte de Pandore

Historiquement, la première épidémie...
tracking img