Petit paragraphe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (338 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
 Je ne te demande pas de m'aimer. Juste d'etre sincere. Tu devrais essayer. Parfois ca peut aider. Et si, pour une fois, quelqu'un te repoussais. Si je te haissais. Tuferais quoi ? Allez, dis moi. Tu m'enmerdes avec tes mots doux, et tes yeux charmeurs. Non, tu n'as definitivement pas su faire mon bonheur. Alors, je ferme les yeux etj'oublie. Je me retourne et j'avance. Sans toi. Sans que ces delicieuses choses me torturent a nouveau. Il aura fallut que tu effleure ma joue. Que tu passes une de tesmains sur mon cou. Pour prendre possession de mon coeur. Et pourtant, tu m'as fait mal. Alors, va-t-en. Arrete ton jeu, on sait que tu mens. Lache ma main, il faut que jerespire. Tu ne peux t'en prendre qu'a toi-meme, qu'a tes faux "Je t'aime". Plus de rodage, plus d'espionnage, plus de BOUM BOUM, rien est réel. Les sentiments s'enmelent.Si seulement on arretait. Ce jeu entre nous me rends folle. Tu as voulu m'apprendre la vie. On s'est detruit. Alors, arrete. Il n'y a plus rien maintenant. Trace ta route,trouve toi une autre conquete. Comme tu les appelles. Je devais en faire partie au fond, ta plus belle conquete. Celle qui aura dure le plus longtemps. Celle a qui tu teraccrochais. Celle a qui tu disais l'aimer. Rien etait different. Tu n'as pas su changer, je n'ai pas su le realiser. On s'est fait souffrir, sans le savoir. Sans levoir. Il n'y a plus rien. J'ai trouve quelqu'un. De bien. De mieux. Alors, pourquoi est-ce que tu me manques ? Ce vide me fait mal. Je t'aime encore, mon amour. Oublie moi,que je profite de mes beaux jours. Il faut que nous arretions. Que nous respirions. Que nous vivions. Comme on le faisait si bien avant. Oublions nous. Nous sommes fous.
tracking img