Petite fille

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2725 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Charlotte

« Journal du matin : Morts inexpliquées, tôt ce matin, après une coupure de courant dans un des immeubles résidentiels, la concierge qui était passer demander aux habitants si tout était revenu dans l'ordre à découvert les corps inanimés de deux de ses résidents et une petite fille, endormie dans une mare de sang à coté de sa mère, les inspecteurs... »

***

Ce soir encore onlui avait demander de quitter la table avant la fin du repas, et ce soir encore dans le salon le bruit des assiettes brisées, le bruit des cris et des coups avait retentis. Papa est souvent dans cet état ces derniers temps s'était dit la petite Charlotte, couchée dans son lit, les mains sur les oreilles pour ne pas entendre les cris, cachée sous la couverture. En fait ça faisait presque un an queson père était « dans cet état ». Charlotte entendit le bruit d'une porte que l'on ferme violemment, puis un long sanglot glissa en dehors du salon.
Elle sortit de sa chambre sur la pointe des pieds, et marcha doucement jusqu'au salon. Elle aimait marcher sur la moquette Charlotte, c'était doux et chaud, et ça lui chatouillait les pieds quand elle était pieds-nus comme maintenant. Maman étaitdans un coin du salon, recroquevillée sur elle-même et elle pleurait. Pour Charlotte maman, c'était Maman et papa, Papa. Ils n'avaient pas de prénoms comme les autres grandes personnes, même si parfois les gens appelaient Maman Lucie, ce n'était qu'un surnom que les grandes personnes lui donnaient. Maman, était donc dans le coin en train de pleurer quand Charlotte arriva. Elle n'aimait pas le salon,il y avait du carrelage au sol et le carrelage était froid sur ses pieds nus. Elle traversa le salon en courant, prit sa mère dans ses bras et lui murmura à l'oreille « ne t'en fais pas maman, tout ira bien, ça va aller mieux, bientôt tu verra ». La mère prit à son tour la fille dans ses bras, y trouvant tout le réconfort qu'une femme battue peut trouver chez un enfant.
Ensemble, ellesnettoyèrent les traces de la bataille. La vaisselle brisée fut jetée, les meubles déplacés remis en place et les plats renversés rejoignirent la vaisselle. Papa allait bientôt rentrer, il fallait que tout soir propre sinon il s'énerverait de nouveau. Charlotte retourna se coucher, et sa mère plus pour se consoler elle même, que pour faire plaisir à sa fille, lui lut une histoire de princesses. Quand elleeût finit, Charlotte était presque endormie, et quand elle se pencha pour lui poser un baiser sur le front, la petite murmura, « Maman, tu es une princesse toi ? ». Mais elle n'entendit jamais la réponse, car Morphée s'était emparée de son corps.

Quand elle se réveilla le lendemain matin, c'est le visage radieux de son père souriant qui l'accueillit. Elle se laissa porter comme le petitbaluchon de cinq ans qu'elle était. Elle trônait en reine, assise au milieu de la cuisine, derrière son bol de céréales, elle observait l'effervescence de la réconciliation de ses parents. Maman souriait, Papa encore plus. Tout allait donc bien. Maman avait mit le pull rouge en cachemire, celui qui était si doux quand on lui faisait un câlin, mais Maman ne fit pas de câlin à Charlotte ce matin. Ellemangea ses céréales en silence, puis comme tous les matins, Maman la coiffa et l'habilla pour aller à l'école. Charlotte aimait beaucoup mettre des jolies robes, mais elle n'en avait pas beaucoup, et les jours où elle avait le droit d'en porter une, elle était la plus heureuse des petites filles. Mais ce matin, elle n'eut droit qu'à un jean.
Comme toujours, c'est Papa qui assura le trajetmaison-école. Même si ce matin comme tous les lendemains de dispute, il ne roulait pas bien droit mais ça, Charlotte ne s'en rendait pas compte. Il souriait et semblait être si heureux quand ils étaient ensemble dans la voiture.

Les journées n'était pas bien compliquées pour une petite fille de 5 ans, mais quand on savait s'amuser, on passait des journées pleines d'action et d'aventure. Aujourd'hui,...
tracking img