Peuple franc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1763 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le peuple Franc
Les Francs sont un peuple germanique qui apparaissent sous la forme d'une confédération de tribus au moment des Grandes invasions. Une partie d'entre eux joue un rôle central dans l'Histoire de France, des Pays-Bas, de Belgique et d'Allemagne à compter de leur implantation en Gaule romaine.
Les Francs apparaissent au début du Ier millénaire dans les sources Latines. Le termedésigne probablement une ligue - ou confédération - de peuples Germaniques de la rive droite du Rhin inférieur. Frank signifie libre en langue Germanique.
Ces peuples avaient le rival commun avec les Alamans.
La langue - ou les dialectes - originellement parlés par les Francs sont attachés au groupe ethno-linguistique Indo-Européen.
Les ethnies de la ligue des Francs :
Les peuples quiconstituaient la ligue des Francs sont supposés être :

* les Chamaves
* les Chattuaires ou Hattuaires
* les Bructères
* les Ansivariens ou Ampsivariens
* les Saliens - ce peuple, cité plus tard que les autres, pourrait être un nouveau nom d'un autre peuple, comme les Chamaves ou les Chauques[.
L'historien belge mentionne d'autres peuples, mais qui sont des peuples de la Germanieinférieure qui n'ont pas pu se fondre parmi les Francs qu'au Ve siècle, après l'occupation de cette province par les Francs : ce sont les Tongres et les Ubiens.
On peut également compter les Sicambres ou Sugambres parmi les peuples francs. Ces peuples, combattus par César et ses successeurs, ne sont plus mentionnés après le Ier siècle. Il est probable qu'ils se soient fondu dans les peuples germainsvoisins (Ampsivariens, Chattuaires, Tubantes et Tenctères), mémoire d'où serait venu l'apostrophe de saint Remi en baptisant Clovis : « Courbe la tête, fier Sicambre, abaisse humblement ton cou. Adore ce que tu as brûlé et brûle ce que tu as adoré ».
Les Chérusques sont parfois rattachés aux Francs alors que certains les mentionnent comme la partie des Saxons.
Les Chauques, établis au nord-estdes Frisons, sont plus souvent attachés aux Saxons qu'aux Francs. Cependant, l'historien Jean-Pierre Poly a proposé de voir en les Saliens une tribu chauque qui a quitté son peuple pour rejoindre les Francs. L'historien allemand, Karl Ferdinand Werner, estime que les Chauques ont constitué l'élément central de la Ligue des Francs, au point que les deux termes sont confondus par les Romains, avecpour conséquense que leur chroniques ne parlent plus des Chauques.
Les Chattes et les Bataves comptent éventuellement parmi les Francs.
Plus tard une partie des Francs, déplacée vers l'ouest, se fondra avec les saliens des rivages du nord de la Gaule ; on parlera des Francs Saliens à l'ouest et des Francs rhénans un peu plus à l'est, sur les rives du Rhin et de la Meuse. Le terme de FrancsRipuaires (de ripa = rive) n'apparaît qu'au VIIe siècle et représente les Francs rhénans.
Physionomie
Différents auteurs décrivent l'aspect et les caractéristiques physiques des Francs comme leur contemporain Sidoine Apollinaire « Ils ont la taille haute, la peau blanche, les yeux bleus, ils se rasent entièrement le visage, sauf la lèvre supérieure où ils laissent pousser deux petites moustaches ; leurscheveux, courts derrière et longs devant, sont d'une blondeur admirable ; leur vêtement est si court qu'ils ne leur couvre même pas le genoux, et si serré qu'il laisse voir la forme de leur corps ; ils portent une large ceinture où pend une lourde épée, très tranchante ».
Au XIXe siècle, Chateaubriand dans son sixième chant des Martyrs se plaît à imaginer leur aspect : « Parés de la dépouilledes ours, des veaux marins, des aurochs et des sangliers, les Francs se montraient au loin comme un troupeau de bêtes féroces. Une tunique courte et serré laissait entrevoir toute la hauteur de leur taille, et ne leur cachait pas les genoux. Les yeux de ces Barbares ont la couleur d'une mer orageuse ; leur cheveleure blonde, ramenée en avant sur leur poitrine, et teinte d'une liqueur rouge, est...
tracking img