Peut-on être sage et ignorant à la fois ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages: 5 (1158 mots)
  • Téléchargement(s): 0
  • Publié le: 24 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Minchella TL
Julie

Philosophie
Dissertation : « Peut-on être sage et ignorant à la fois ? »

Dans la vie de tous les jours, on utilise les expressions « sage » et « ignorant » afin de désigner des personnes. Ces deux termes semblent,au premier abord, s’opposer. En effet, au sens commun, être sage est une qualité recherchée, elle symbolise la connaissance tandis que l’ignorance est plutôt vue comme un défaut, un manque de connaissances. Cela montre donc l’opposition de ces expressions. Or il existe plusieurs sens pour chacun de ces termes. Tout d’abord la sagesse peut être une qualité possédée par une personne qui fait preuvede prudence et de sûreté dans sa conduite, elle peut également désigner la maitrise de soi et même montrer un modèle de vie, enfin elle peut désigner quelqu’un qui se comporte avec calme et docilité. Pour certains, être sage signifie avec beaucoup de connaissances mais est-ce que l’on peut réellement tout savoir ? De même, l’ignorance possède plusieurs sens ; peut être ignorant celui qui manque deconnaissances, de savoir, de culture mais peut être également ignorant celui qui n’est pas instruit de certaines choses (par rapport à son éducation par exemple). Mais si être ignorant signifie ne pas avoir de savoir, quel type de savoir faut-il pour ne pas être considéré comme tel ? De plus, un ignorant est-il réellement ignorant de tout ? Peut-on vraiment ne rien savoir ? Mais peut-on manquer deconnaissances mais en avoir assez pour être raisonnable (au sens de sage) ? Faut-il forcément avoir beaucoup de connaissances pour être considéré comme quelqu’un de raisonnable ? Et est-ce que le fait d’être ignorant, de manquer de connaissances, de culture, fait de la personne quelqu’un inapte à être sage moralement, à être raisonnable ?
Les termes « sage » et « ignorant » s’opposant onpourrait penser qu’il n’est pas possible d’être les deux en même temps pourtant le sujet suppose qu’il est peut-être possible de faire cohabiter les états chez une même personne. Nous verrons d’abord si cette cohabitation est possible et sous quelles conditions, puis nous verrons d’un autre côté si cette même cohabitation n’a pas des limites et lesquelles.

La sagesse et l’ignorance peuvent,d’une certaine manière, coexister chez une même personne. Tout d’abord, chaque individu est obligatoirement ignorant de quelque chose car on ne peut pas tout connaître. Bien sûr, il y a différents niveaux d’ignorance, on peut ignorer un peu, beaucoup de ce qui est déjà connu ; mais on ne peut pas tout savoir. La sagesse absolue, idéale serait de tout connaître, à propos de toutes les spécialitésconnues à ce jour cela relève de l’utopie. Donc même une personne ayant énormément de connaissances serait ignorante du fait qu’elle ne peut pas tout savoir car qui aujourd’hui peut se vanter d’être un spécialiste de tout ? Toute forme d’ignorance n’est donc pas incompatible avec la sagesse car dans ce cas il faudrait tout savoir et la sagesse deviendrait alors inaccessible pour l’homme. De la mêmefaçon, on peut être ignorant car nous n’avons pas reçu d’éducation scolaire ou intellectuelle mais on peut être sage car nous avons reçu une très bonne éducation morale qui nous a permis de pouvoir réfléchir avec calme et prudence. Par exemple, un enfant est à priori ignorant, il n’a pas vraiment d’expérience ni beaucoup de connaissances, pourtant, un enfant qui obéit devient sage, au sens qu’iln’est pas impulsif, il se conforme au peu qu’il sait et obéit car il sait que c’est la meilleure chose à faire. Et puis, celui qui ne sait pas beaucoup de choses peut être qualifié de sage dans la mesure où il vit et agit en fonction de ce qu’il sait. Peut être également qualifié de sage celui qui, étant conscient de son ignorance, cherche à s’instruire pour remédier à ce défaut de savoir. Il y...
tracking img