Peut-on avoir la conscience tranquille ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1983 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Peut-on avoir la conscience tranquille ?

« Avoir la conscience tranquille » est une expression très connue et que l’on rencontre régulièrement. Et « avoir la conscience tranquille », c’est ne pas avoir l’esprit perturbé par quelque chose. Lorsque quelqu’un dit : « Je n’ai pas la conscience tranquille », c’est qu’il est bouleversé par des choses qu’il a faites, subies ou apprises(la mort de quelqu’un, …).
Mais est-ce que l’on peut avoir la conscience tranquille, être en paix avec soi-même sans être troublé par les remords et regrets, et surtout par les désirs et passions ? Et est-ce vraiment possible si on considère la nature de la conscience ?
Nous essaierons dans une première partie de démontrer que l’on peut avoir la conscience. Ensuite nousexpliquerons pourquoi, malgré nos efforts, il est difficile d’avoir l’esprit serein. Enfin nous tacherons de démontrer s’il faut vraiment avoir la conscience tranquille.

Dans quelles mesures peut-on avoir la conscience tranquille ?

Nous allons voir dans cette partie que nos responsabilités et nos devoirs sont des acteurs pour la tranquillité de l’esprit, que la notion deperfection aussi est importante, et ensuite que nos désirs et passions sont déterminants dans notre quête dans la conscience sereine. Nous terminerons enfin sur une notion importante et intéressante pour notre problématique.
Tout d’abord, nous allons partir d’un cas précis, celui de l’enfance : lors de l’enfance, nous ne sommes préoccupés par aucunes responsabilités, car ellesapparaissent lorsque nous devenons autonomes, vers 16 ans ou 18 ans, lorsque nous commençons à être indépendants (indépendants d’esprit).
Durant l’enfance, nous sommes dans une période d’innocence, de naïveté, de construction de soi, où nous ne nous préoccupons pas des problèmes qui nous entourent
Nous pouvons donc en déduire que le fait de ne pas avoir de responsabilités, ni dedevoirs permettrait d’avoir la conscience tranquille.
Par ailleurs, nous avons tous plus ou moins des devoirs et des responsabilités ; lorsque nous faisons bien les premiers et assumons correctement les seconds, nous pouvons nous dire alors avoir la conscience tranquille. En effet, nous avons déjà tous certainement entendu quelqu’un dire : « Ah ! j’ai fait tout ce que j’avais à faire, je mesens mieux, je me sens en paix » (en somme, il a la conscience sereine…mais a-t-il fait correctement les choses ? Selon lui, oui).
Mais c’est surtout le fait de comprendre nos actes et d’avoir conscience d’eux qui permet vraiment d’avoir la conscience sereine.
De plus, pour avoir la conscience tranquille, il ne faut pas souhaiter se contenter de petits objectifs personnels,il faut essayer de se perfectionner jusqu’au bout, même si la perfection n’existe pas (dans l’absolu, l’homme parfait n’aurait rien à se reprocher, il ferait tout ce qu’il doit faire correctement…, bref il aurait la conscience tranquille).
Mais nous pouvons toujours essayer de nous rapprocher de cette perfection en exerçant un vrai travail sur soi pour s’améliorer. Et celui qui aura toutfait pour pouvoir se rapprocher de la perfection, pourra alors avoir la conscience tranquille.
Il suffit de voir comment cela se passe pour les sportifs de haut niveau (par exemple) : ils essaient de se perfectionner pour pouvoir battre des records mondiaux…ils ne se contentent pas d’obtenir quelques victoires par-ci par-là.
Ensuite, ce sont nos désirs et nos passions quipeuvent influencer le fait d’avoir ou non la conscience sereine.
Nous pouvons avoir la conscience tranquille lorsque nos désirs ne sont pas trop importants, et ne sont pas impossibles à réaliser. Il ne faut pas se charger d’émotions et de sentiments de trop grande envergure.

Il faut apprendre et connaître les limites de nos capacités émotionnelles et sentimentales pour pouvoir...
tracking img