Peut-on avoir plusieurs pères et mères?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3279 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Peut-on avoir plusieurs pères

et mères?

SOMMAIRE

Introduction page 3

A/ L'adoption page 4

B/ Les mères porteuses page 6

C/ Le divorce page 9

Synthèse page 11

Bibliographie page 12

Introduction

En France, l'émancipation de la femme, les progrès de la science et l'évolution des mentalités a permis une transformation des mœursfamiliales, notamment au niveau des liens entre parents et enfant. Désormais, l'adoption, les mères-porteuses malgré l'illégalité de la pratique, la fécondation in-vitro... sont autant de possibilités pour les parents stériles ou ne pouvant pas avoir d'enfants pour d'autres raisons multiples. Cependant, ces possibilités ne sont pas sans défauts. De plus, les divorces, séparations, remariages à la suited'un divorce ou décès, sont de plus en plus fréquents et ont demandé (et demandent, notamment à propos du statut des beaux-parents) une transformation des lois, plus particulièrement au sujet des enfants (garde des enfants, pension alimentaire...). En quoi les transformations des mœurs familiales ont-elles redéfini les liens parents/enfants? Nous verrons dans une première partie l'adoption, dansune deuxième partie les mère porteuses puis enfin dans une troisième partie le divorce.

|A/ L'adoption |

Introduction
L'adoption est un acte juridique établissant un lien de filiation entre l'adoptant et l'adopté qui ne sont pas biologiquement apparentés . Onpeut distinguer deux sortes d'adoption : l'adoption plénière où il y a rupture des liens avec la famille d'origine, et l'adoption simple où des liens subsistent avec la famille d'origine .

1-Chiffres
Tout d'abord, l'adoption peut être demandée soit par une personne seule, soit par un couple marié depuis plus de deux ans, ou ayant plus de 28 ans . L'adopté âgé de moins de 15 ans, doitfaire l'objet d'un abandon de la part de ses parents biologiques . L'enfant peut être accueilli après une attente 3 ans, dans les meilleurs conditions . Lors d'une adoption internationale les candidats investissent quelques milliers d'euros . Près de la moitié des demandes n'aboutissent jamais . Depuis 1980 l'adoption annuelle est de 935 enfants adoptés contre 3271 en 2008.

2-Mutations desmœurs familiales
D'une part, l'origine de cette accroissement résulte en partie de la multiplication de divorces et par contre-coup de la création de familles recomposées pouvant alors entrainer l'adoption de l'enfant du conjoint .
D'autre part, l'adoption prend un tournant sans précédant, depuis 30 ans en s'ouvrant à l'adoption internationale . Depuis 1970 l'adoption internationale àaugmenté de 75 % . Cette engouement de la part des parents, pour l'adoption à l'étranger peut être expliquée par une mondialisation des échanges ajouté à un phénomène de mode . Notons qu'à l'origine cette adoption fut privilégiée par son aspect plus facile dû à un moindre contrôle . Par la suite une recrudescence de détournements d'adoptions ( légalisation d'enfants de mère porteuse, trafics d'enfants )a engendré la création d'un convention internationale qui a été conclue à La Haye en 1993, et ratifiée par la France en 1998 . Cependant la loi n'est applicable que si le pays d'origine et le pays de destination de l'enfant ont tout deux ratifié la convention or plusieurs pays dont le Viêt Nam d'où proviennent les deux tiers des adoptions , ne l'ont pas signée . Néanmoins, l'adoption àl'étranger peut poser certains problèmes vis à vis du déracinement culturel et de la distance par rapport au pays d'origine . En outre, la diminution d'adoption nationale a favorisé cet essor . Depuis 1989 le nombre de pupilles de l'État est passé de 76993 à 2312 en 2008 . La forte diminution d'adoption d'enfants Français est due au nouveau statut de l'enfant dans les Nords qui est maintenant désiré...