Peut on dire que la croissance économique est toujours favorable au développement

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1159 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sujet : peut-on dire que la croissance économique est toujours favorable au développement?


La France est un pays développé qui connaît depuis le milieu des années 70 une augmentation durable et soutenue de son PIB réel, c'est-à-dire sans l'influence des prix, à l'intérieur du territoire : autrement dit de la croissance économique. Nous pouvons alors nous demander si cette croissanceéconomique est toujours un facteur positif pour le développement c'est-à-dire l'ensemble des transformations culturelles, sociales ou économiques qui visent à améliorer les conditions de vie des hommes. Nous verrons dans un premier temps que la croissance économique est bien favorable au développement mais dans un second temps qu'elle peut lui être aussi négatif.

En effet la croissance économiqueimplique l'augmentation du PIB réel du pays, ce qui permet à l'État de s'enrichir. L'État-providence va alors redistribuer ses richesses supplémentaires de deux façons pour améliorer les conditions de ses citoyens. Dans un premier temps, il peut créer des infrastructures d'éducation ou de santé comme des écoles ou des hôpitaux ce qui favorise l'accès à l'instruction et aux soins de l'ensemble de lapopulation. Le taux d'alphabétisation due à l'accès à l'éducation et l'espérance de vie qui dépend en grande partie des soins disponibles, sont des critères de l'indice de développement humain(IDH) qui est synonyme du développement d'un pays. Ainsi l'augmentation de ces deux critères issus de la croissance économique résulte bien du développement. Il est facile de voir dans le document du PNUD paruen 2006 que plus les pays ont un tcam de leur PIB par habitant fort plus ils augmentent leur IDH . La Corée du Sud par exemple qui possède une augmentation de 6 % de son tcam du PIB par habitant en 1975 et 2004 voit son IDH en hausse de 0, 205 qui passent de 0, 707 en 1975 à 0, 912 en 2004. Nous constatons aussi que son niveau d'instruction est fort : 0, 98. À l'inverse l'Afrique du sud qui estvictime d'une baisse de de 0,5 % de son tcam du PIB par habitant voit son IDH diminué passant de 0, 655 ans 1975 à 0,653 en 2004 et son indice du niveau d'instruction est de 0, 80. Le développement dépend donc bien de la croissance.

Dans un second temps l'État peut redistribuer les richesses apportées par l'augmentation du PIB dû à la croissance économique en prestations sociales. Ainsi, lerevenu des plus pauvres sera important ce qui permettra une hausse du PIB par habitant qui est lui aussi un critère de calcul de l'IDH. L'IDH va donc être en hausse prouvant du développement dû à la croissance économique. Nous pourrons voir dans le document d'alternatif économique paru en 2005 que les pays qui ont une forte hausse de leur moyenne de croissance du PIB par tête profitent d'unebaisse de leur population vivant avec moins de un dollar par jour de plus de 45 %. La croissance économique étant responsable de l'augmentation du PIB par habitant, elle participe bien à la hausse de l'IDH , elle est donc positive au développement. D'autre part, la croissance économique enrichit les entreprises par la hausse des richesses créées ce qui leur permet d'investir dans la recherche etdéveloppement d'où résulte le progrès technique. Ainsi les entreprises améliorent leur productivité et donc leur valeur ajoutée est plus importante. Cette valeur ajoutée peut être répartie avec les salariés qui verront leurs revenus augmenter. Encore une fois, le PIB par habitant sera en hausse tout comme l'IDH. Nous pouvons le constater que la productivité a beaucoup augmentés chaque homme a multipliépar 25 sa productivité et que l'augmentation des revenus a bien été présente « le revenu moyen augmentait de façon considérable ».

Nous pouvons donc bien dire que la croissance économique est bien favorable au développement mais cela n'est pas toujours le cas.

En effet il arrive que la croissance économique soit due à des facteurs négatifs ainsi elle ne favorise pas le développement....
tracking img