Peut-on dire que les fables de la fontaine sont des petites comédies?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1445 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Peut-on dire que les Fables de la Fontaine sont comme des petites comédies ?

L’un des aspects les plus séduisants de la littérature française du XVIIème siècle est son intention de plaire et d’instruire : « castigare ridendo moros »

Un des écrivains français classicistes les plus prestigieux de l’époque, était Jean de La Fontaine. Il a écrit plusieurs genres, mais ce qui l’a conduit ausuccès sont ses trois recueils de Fables, inspirées de l’Antiquité.

Nous nous demanderons si les Fables de La Fontaine sont des très brèves comédies.

Nous avons choisi pour ce travail dix fables : Le Loup et la Cigogne, la Tortue et les deux Canards, Le Lion devenu vieux, La Cigale et la Fourmi, Le Corbeau et le Renard, L’Enfant et le Maître d’école, Le Torrent et la Rivière, Le Rat qui seretire du monde, la Grenouille qui voulait se faire aussi grosse que le Bœuf, et Le Corbeau voulant imiter l’Aigle.

Pour répondre à cette question nous allons, d’une part, voir en quoi les Fables de la Fontaine sont loin d’être des comédies, et d’autre part, nous verrons les éléments qui nous permettent d’affirmer qu’elles sont comparables à des petites comédies.

Dans un premier temps,nous allons montrer qu’on ne peut pas dire que les Fables de La Fontaine sont des petites comédies.

L’élément le plus évident est que les Fables sont écrites pour êtres lues, tandis que les comédies au XVIIème siècle étaient écrites strictement pour être jouées. Un clair exemple ce sont les comédies de Molière, qui étaient jouées même dans la cour de Louis XIV (par exemple, Tartuffe ouL’imposteur).

C’est à cause de cette différence que l’écriture de ces deux genres est disposée d’une manière différente : tous les deux sont constitués par un ensemble indéfini de vers (Exemple : « Ont ensemble étroit parentage. / Ce sont enfants tous d’un lignage.» La Tortue et les deux Canards, vers 35 et 36) mais dans les comédies sont divisées en cinq ou trois actes qui se divisent en scènes. Dansles comédies, il y a en plus besoin d’une didascalie en italique pour prévenir l’acteur quand et comment doit il parler ou quel geste doit-il faire. (Exemple : « ALCESTE, bas. Et que fait tu donc, traître ? » Le Misanthrope, acte I, scène II). Par contre, dans les fables on peut trouver parfois plusieurs interventions de différents personnages de suite dans un même vers : par exemple « ―M’y voicidonc ? ―Point du tout. ― M’y voilà ? » La Grenouille qui se veut faire aussi grosse que le Bœuf, vers 8).

Un autre argument serait que les comédies ne sont pas aussi courtes que les fables : lire une fable nous prend 10 minutes, mais l’interprétation d’une comédie dure au moins deux heures.

Puis, en ce qui concerne la fin des comédies et des Fables on peut voir encore des différences. Ledénouement des Fables est plus proche a celui des tragédies : les Fables finissent mal (par exemple, dans La Tortue et les deux Canards la Tortue collisionne avec le sol, dans La Cigale et la Fourmi la Cigale meurt de faim et de froid, dans Le Corbeau voulant imiter l’Aigle le Corbeaux reste enfermé dans une cage pour toujours), alors que les comédies ont des finals heureux, souvent avecplusieurs mariages (par exemple, L’Avare termine par deux mariages heureux, dans L’École des femmes tout finit bien pour Agnès et Horace, les jeunes amoureux, et dans Tartuffe ou l’Imposteur, Tartuffe est emprisonné et il y a aussi deux mariages prévus).

Aussi, on peut signaler la présence d’un narrateur dans les Fables. Celui-ci raconte l’histoire et la morale, de manière très subjective (« LaFourmi n’est pas prêteuse : c’est là son moindre défaut» La Cigale et la Fourmi, vers 15 et 16). Dans les comédies ce narrateur n’est pas présent ; ce sont les personnages qui interviennent directement et donnent leurs avis.

Finalement, on peut remarquer un dernier argument. Il y a très peu de personnages dans les Fables, tandis que dans les comédies il y en a plusieurs. Mais il y a une...
tracking img