Peut-on dire d'un homme qu'il est sans culture?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4885 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 février 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Peut-on dire d’un homme qu’il est sans culture ?

La culture peut avoir trois sens différents. Tout d’abord nous pouvons parler de la culture de la terre, qui fait référence au monde paysan, l’homme cultive la terre pour en extirper tous les aliments qui lui serviront à se nourrir en priorité. Nous connaissons aussi l’expression « avoir de la culture générale » ; cette expressionemploie le mot culture dans le sens d’acquisition de valeurs et de goûts comme la culture scientifique, politique ou encore musicale. L’homme a de la culture générale quand il a suffisamment de connaissances. Pour finir, la dernière définition du mot culture est la définition étymologique de ce mot. On entend par culture la manière déterminée de vivre de certaines sociétés. En ce sens, la culture inclutles coutumes, les techniques, les croyances, les valeurs, religion, les institutions d’une société donnée. Nous nous intéresserons particulièrement aux deux dernières définitions tout en sachant que l’une dépend de l’autre et réciproquement. La problématique que nous aborderons sera de savoir si l’on peut dire d’un homme qu’il est sans culture ? Avons-nous le droit, est-ce légitime de dire d’unhomme, l’être le plus évolué, qu’il est sans culture ? Tout en sachant que la culture est l’opposé de la nature, il en revient à se demander si l’on peut qualifier un homme de purement naturel. Pour cela nous verrons dans un premier temps si l’existence d’un homme totalement naturel est possible, et ensuite nous regarderons si cette idée d’homme sans culture est pertinente ou non.
Toutd’abord abordons la culture comme étant un ensemble de connaissances acquises par un apprentissage, nous pourrons donc dire que l’homme est défini comme cultivé s’il acquiert des connaissances qui elles même l’aideront à comprendre le monde. D’ailleurs nous disons d’un homme qu’il « se cultive », le verbe étant pronominal, nous voyons que c’est l’homme lui-même qui se cultive, c’est un travail de sa partdont il a conscience. L’homme est donc conscient qu’il peut devenir quelqu’un de cultivé, mais il a aussi conscience qu’il peut aussi ne pas l’être. Si un homme n’apprend rien des choses qui l’aideront à comprendre le monde, alors il sera vu comme un homme sans culture. Mais nous pouvons aussi dire que la culture est le développement de la pensée ou de l’esprit par un apprentissage. Le motapprentissage montre bien que l’homme doit fournir un effort, un travail, grâce à sa pensée pour devenir un homme cultivé. Mais si l’homme a décidé de ne pas se consacrer à cette éducation alors il ne peut rester néant de connaissances et donc ne pas suivre le processus qui fait de lui un homme cultivé. Cela lui est possible car il a conscience de ce travail qu’il doit fournir pour s’humaniser maisl’homme peut aussi refuser de suivre sa raison qui le pousse à devenir un homme. Donc si l’homme le décide, si il veut une part de liberté dans cette notion de culture alors il peut ne pas se cultiver en refusant de prendre conscience des diverses connaissances. Enfin si nous prenons comme définition de la culture le fait que c’est un ensemble d’idées, de représentations et de pratiques propres à ungroupement humain, à une société, alors il se peut que l’homme refuse de s’intégrer dans une société dictée par des valeurs caractéristiques. Sachant que la culture s’oppose à la nature, alors est-ce possible qu’un homme puisse vivre en osmose avec la nature ?
Nous avons la connaissance de ce type de personnes qui ont vécu seulement avec la nature. Nous les avons appelés les « enfants sauvages ».Ces enfants n’avaient rien d’humains autant au niveau physique que moral. Toute d’abord une des personnes que les scientifiques ont étudiées ne tenait pas sur ses deux jambes mais marchait comme les grands singes. De plus, il n’avait connaissances de valeurs morales comme par exemple le langage. Ce qui a le plus surpris les scientifiques de cette époque était le fait que cette personne...
tracking img