Peut-on douter de tout

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 36 (8853 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Commencez par vous demander pourquoi on vous pose la question afin de déterminer le problème du sujet Les sujets qui commencent par "peut- on" pose généralement une double question. Peut-on signifie aussi bien "est-il possible?" que "a-t-on le droit?". Il faut donc se poser cette double question à propos du doute. Est-ce qu'il n'y a pas des choses qui s'imposent à moi a tel point que je ne puisseen douter? N'y a-t-il pas des domaines dans lesquels le doute doit être interdit (pensez à la dimension morale ici)? Impossible? Pensez au texte de Descartes par exemple dans le discours sur la méthode ou dans les méditations métaphysiques sur le doute. Pensez aussi au scepticisme par exemple. Vous pouvez vous reporter à ces extraits sous la rubrique " Textes et citations ". Voilà les premièresindications que nous pouvons vous donner en espérant qu'elles vous seront utiles. N'hésitez pas à nous contacter pour nous faire part de l'évolution de votre réflexion. Bon courage

Qu'est-ce que le doute cartésien ?
Il s'agit là simplement d'une question un peu technique d'histoire de la philosophie. Au sens courant douter consiste à remettre en cause une affirmation ou plutôt sa vérité au nomd'un manque de certitude. En philosophie on distingue deux types de doute : le doute sceptique et le doute cartésien. Le 1er est une suspension du jugement , elle est définitive car la voie vers la vérité est trop incertaine , le doute est donc une condition de la sagesse. Chez Descartes le doute est dit "méthodique", c'est-à-dire qu'il ne prend son sens que par rapport à la méthode quil'accompagne : le doute est radical (on doute de tout, non seulement des apparences mais aussi de tous les préjugés, de toutes les croyances, de toutes les opinions) mais cet état n'est que provisoire , on recherche les choses qui résisteront au doute (des choses indubitables). Le doute cartésien est donc un moyen en vue d'une fin : ce qui lui résistera sera assurément considéré comme vrai (ce sera lecogito : de mon existence je ne puis douter) et pourra servir de fondement, ainsi tout l'édifice de la connaissance sera donc reconstruit, si bien qu'à la fin on ne doute plus. Le but du doute cartésien est donc de ne plus avoir à douter. Vous trouverez de nombreux éléments pour développer ces points en vous reportant aux sujets indiqués au bas de cette réponse. Voilà les premières pistes que nous vousproposons. Nous espérons qu'elles vous seront utiles. N'hésitez pas à nous contacter pour nous faire part de vos difficultés et de l'évolution de votre réflexion.

Faut-il douter de tout ?
Commencez par vous demander pourquoi on vous pose la question afin de déterminer le problème du sujet. Douter de tout c’est remettre tout en cause, c’est refuser toute certitude. Vous pouvez dès lorsremarquer que le doute perpétuel peut être assez nuisible dans nos actions quotidiennes. En effet, le doute risque bien souvent de paralyser l’action. Ainsi, quand je traverse la route, il ne faut pas que je doute à tout moment de ce que je vois. De même celui qui conduit ne peut pas en permanence douter de ce qu’il doit faire, il doit agir. Douter de tout semble donc être une sorte de positionintellectuelle peu efficace lorsqu’il s’agit d’agir. Pourtant, refuser le doute c’est bien souvent aussi faire preuve de naïveté ou de crédulité. En ce sens, le doute peut paraître bien des fois nécessaire. Ici, vous pouvez penser aux analyses de Descartes dans les Méditations métaphysiques ou dans le Discours de la méthode à propos du doute méthodique. Ces deux textes sont à votre disposition sous larubrique « Textes » de notre espace terminale. C’est bien parce qu’il a douté de tout que Descartes parvient à cette évidence sûre et certaine « Je pense donc je suis ». Il n’y a de vérité absolue que parce qu’on a douté de tout. Ainsi, faut-il douter de tout ? D’un côté il semble bien que le doute puisse paralyser l’action et devenir un inconvénient pour notre vie quotidienne et d’un autre le doute...
tracking img