Peut-on ne pas etre maitre de ses pensées?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1128 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Peut-on ne pas etre de ses pensees? Autrement dit nos pensées ne sont-elle pas en notre pouvoir? Sommes-nous toujours à l'origine des idées qui nous passent par la tete? Pour comprendre cette question on va d'abord définir des notions. Maitre c'est une personne qui exerce une domination, une fonction de direction, celui qui possède une chose. La pensée c'est l'activité psychique consciente dansson ensemble. Autrement dit c'est tout ce qui est dans notre esprit. Le verbe pouvoir signifie "avoir la capacité" ou "avoir la possibilité" de faire, de pecevoire ect. L'enjeu de la question c'est de savoir si l'homme est capable de penser librement. On présuppose qu'il serait logique que l'on soit maitre de ses pensées. Le problème de cette question c'est comment nous povons ne pas etre maitresde nos pensées si nous sommes les auteurs, si on pense par nous-memes. Nous verrons dans un première temps que l'homme est un etre capable de penser par lui-meme, mais dans un deuxieme temps que certaines pensées peuvent ne pas etre en notre pouvoir.

La première thèse qui apparait, comment la pensée peut ne pas etre ce qui nous est propre? Il parait impossible que nous ne gérions pas nospensées, puisqu'elles ont besoin de nous pour exister comme on existe nous memes. Nous ne pouvons pas exister si nous ne sommes pas les maitres de nos pensées. Tout se qu'on pense, tout se qu'on écrit est une voloté directe de nous memes. Selon René Descartes: "je suis, j'existe est nécessairement vrai, toutes les fois que je la prononce, ou que je la conçois en mon esprit." Si nous existons, noussentons notre corps, par exemple l'inspiration, les pulsations de notre coeur, nous avons l'ame, l'esprit et le désir, par exemple désir allimentaire donc cela prouve qu'on est conscient de tout cela et il n'y a pas de doutes que nous pouvons etre maitre de nos pensées.
En plus nous sommes des choses qui pensent, qui imaginent. Qu'est-ce qu'une chose qui pense? C'est-à-dire une chose qui doute,qui conçoit, qui affirme, qui veut, qui ne veut pas, qui imagine et qui sent. Se sont nous qui doutons, qui entendons et qui désirons et pas quelqu'un d'autre, donc c'est du notre volonté. Notre imagination fait partie de notre pensée. Enfin nous sommes les memes qui sentons, c'est-à-dire qui recevons et qui connaissons les choses comme par les organes des sens, puisqu'en effet nous voyons lalumière, nous entendons la bruit ect. Donc si nous sommes conscients de nos pensées, on est les maitres de nos pensées.

En outre comme on a vu tout à l'heure dans un première temps l'homme est un etre capable de penser par lui-meme, mais il y a une présence d'autrui, qui va chercher à nous imposer ses pensées. Autrement dit si nous existons, nous vivons parmi des autres gens qui existent aussi.Donc nousformons la société ou il y a beaucoup de sources différentes par lesquelles on apprend les choses. Se sont par exemple l'internet, l'éducation - tout ce qu'on apprend à l'école, mais aussi nos experiences personnelles, les moments de notre vie que nous avons vecus. Selon Kant et selon son texte qui raconte la sortie de l'homme de l'Etat de tutelle: si nous avons un livre qui a del'entendement à notre place, un directeur qui a de la conscience à notre place, un medecin qui juge à notre place de notre régime alimentaire ect, alors nos pensées ne sont pas les notres. Un deuxième exemple c'est que quand on est enfant, nos pensées ne sont pas encore bien formées, donc nos parents essayent de nous enseigner des choses par les experiences qu'ils ont vecues au long de toute leur viepassée. On peut dire qu'ils essayent de mettre leurs pensées dans nos esprits jeunes. Donc sur notre pensée il y a l'influence des autres facteurs externes. Dans ce cas on ne peut pas rester toujours les maitres de nos pensées.
De plus il y a aussi les effets différents qui affectent nos sentiments. Par exemple la colère, ou l'amour. Si nous sommes amoureux de quelqu'un nous ne pensons pas nous...
tracking img