Peut on ne pas etre soi meme?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2860 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Peut-on ne pas être soi-même ?

Introduction :

On entend par le verbe pouvoir la possibilité au sens d’une capacité. Je peux nager signifie que j’ai la capacité d’exercer les mouvements qui me permettront de me déplacer dans l’eau. La réalisation d’une action dépend donc essentiellement de notre capacité à l’exercer. L’enfant ne marche pas car il n’en a pas les capacités, i.e. l’aptitude.Ai-je donc la capacité de ne pas être moi-même ? Le verbe être définit une relation d’identité, l’acte qui révèle la constante du savoir, et renvoie à l’essence. Je dis « Je » ou encore « moi » puisque je suis capable d’établir une relation entre ce qui est et ce qui n’est pas. Qu’est ce qui n’est pas moi-même, comment peut on définir le soi ? Etre soi, c’est faire référence à son identitépersonnelle, c'est-à-dire ce qui m’est assujettie. C’est donc, en d’autres termes, ce qui me définit en tout temps, mon essence. Je peux dire que je suis un homme, puisque je suis un être pensant et conscient d’exister. Etre soi même, c’est donc réfléchir sur ce que je suis réellement, il s’agit donc d’avoir accès à moi et conscience de soi, l’acte par lequel le « je » pensant devient « objet pensé ».Pourtant, qui n’a jamais à la suite d’une soirée arrosée ou d’un acte manqué prononcé la célèbre expression « je n’étais plus moi ».L’adolescent, suite à l’apport de l’alcool, fait l’expérience, agit d’une façon « autre », c'est-à-dire d’une manière étrange par rapport à son identité. Doit-on donc penser qu’être soi dépend de facteurs externes ? La faculté d’être en relation avec son essencepeut elle être suspendue par accident, c'est-à-dire par ce qui peut être autrement sans en changer l’essence ? Dès lors, ne pas être moi-même n’est que temporaire ? Est-il donc possible, suis-je capable de rester hors de moi ?
On relève donc une première contradiction : comment puis-je avoir accès à moi si je ne suis pas moi, comment puis-je être en même temps moi-même et différent de moi-mêmepar accident ? Le moi suis immuable, c'est-à-dire qu’il ne change pas. Il apparait donc impossible de ne pas être soi. Quand je casse un verre parce que je suis furieux, je dis ne pas être moi, pourtant j’ai pleinement conscience de l’origine immédiate de mes actes. Lorsque je mens on pourrait penser que je ne suis pas moi-même, pourtant je sais très bien ce que je fais : je reste moi-même.Néanmoins, même si le moi est immuable il semble que je sois « multiple » : le moi demeure à travers ses accidents pourtant je suis toujours en mouvement, en devenir, je change sans cesse. Ainsi, le moi apparait comme insaisissable (Pascal_Qu’est ce que le moi ?) ce que je suis vraiment m’échappe, je n’arrive pas à saisir ce que je suis puisque certaines situations rendent possible le sentiment de ne pasêtre soi. Quel est donc cette partie de moi qui permet de savoir que je suis moi-même ? A-t-on connaissance de l’identique, de l’immuable à travers les multiples changements que nous subissons ? Si je me drogue, j’oublie peu à peu ce qui m’appartient et donc je me perds.
Le problème peut donc ce formuler ainsi : comment puis-je être autre que moi-même si je n’ai pas conscience de qui je suis ?Avons-nous réellement conscience de ce que nous sommes ? Peut-on dire que toute conscience de soi aboutit à une connaissance véritable et essentielle de soi ? Il est clair qu’être soi même est très difficile. C’est l’aboutissement d’un parcours que l’on peut assimiler à un problème mathématique : on utilise des données que l’on réemploie afin de résoudre le problème, la difficulté de savoir qui jesuis, de saisir le moi.
L’enjeu du devoir sera donc de déterminer cette quête essentielle, savoir si l’on doit apprendre à être soi-même et si certains éléments peuvent aider à s’accomplir et déterminer les limites internes, les conditions d’exercice de l’identité.
Première Partie : Je suis moi-même et il est impossible de ne pas être soi même
1er Moment : Le moi comme témoin de la...
tracking img