Peut-on ne pas savoir ce que l'on fait ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1084 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Peut-on ne pas savoir ce que l'on fait ?

Pour savoir ce que l'on fait, il faut être doté d'un élément caractéristique du savoir : la conscience. Cette conscience analyse et contrôle nos faits et gestes. Elle va nous dire si ce que l'on fait et bien ou non. On peut se demander si l'homme est capable de ne pas comprendre les motivations qui le font agir. Nous parlerons donc en premier lieu qu'ilest possible de ne pas savoir ce que nous faisons, puis que nous avons toujours une part de conscience, et donc de savoir, lorsque nous agissons, et enfin,nous finirons sur le fait qu'il existe des parts de conscience et d'inconscience dans chacun de nous.

L'inconscient est une part de notre esprit qui existe en chacun de nous. L'exemple le plus connu est l'exemple du sommeil. En effet,pouvons-nous dire que nous sommes conscients lorsque nous rêvons ? On ne peut pas contrôler nos rêves, sauf dans certains cas exceptionnels que nous expliquerons après. Il est également difficile de se souvenir de nos rêves, ce qui est la preuve que le cerveau n'imprime pas ce qui se passe. Il arrive également souvent que nous agissions d'une certaine manière sans être réellement conscient de ce quel'on fait. L'euphorie du moment, la tristesse, en bref, un sentiment puissant nous fait agir de manière irréfléchie. Par la suite, lorsque nous repensons à ce que nous avons fait, nous nous aperçevons que nous n'avons pas du tout pensé aux conséquences de cet acte, et celles-ci peuvent être relativement grave. Mis à part les sentiments, il existe plusieurs moyens d'être inconscient de ce que l'onfait. Ainsi, la drogue et l'alcool nous donnent un état d'inconscience. Certains utilisent cet état pour s'amuser, d'autres pour travailler, comme Baudelaire qui prenait inspiration dans l'opium pour écrire ses textes. Lorsque nous sommes jeunes, en phase d'apprentissage, nous ne sommes pas toujours conscients de ce qu'il faut faire ou non car nous n'avons pas encore tout appris. Ainsi, ce n'est pasla conscience qui domine nos faits et gestes, mais bien l'instinct.
L'histoire nous montre aussi qu'il est possible de ne pas savoir ce que l'on fait vraiment. Ceci est l'oeuvre de la propagande. Cette dernière est tellement forte que les gens subissent un véritable lavage de cerveau, et ne contrôlent plus leurs actes. L'exemple le plus connu et celui de l'Allemagne lors de la deuxième guerremondiale. Les Nazis ont exercé une propagande réellement très efficace, qui a rendu la plupart des Allemands fanatiques du régime nazi. Peut-on réellement croire qu'autant de personnes combattaient pour exterminer le peuple des Juifs et dominer le monde ? C'est tout simplement impossible que le hasard soit à l'origine de cela, et ce fanatisme est réellement dû à la propagande. Dans un tel régime,on ne sait plus ce que l'on fait. Il existe un autre exemple, moins connu, avec l'Afrique du Sud. Le film Goodbye Bafana illustre très bien cet exemple : Nelson Mandela, qui combat contre le racisme, est enfermé en prison et est considéré par tout le monde comme étant l'un des plus grands terroristes du monde. Son geôlier, qui parle sa langue, est un infiltré pour savoir quels plans il prépare. Lesdeux hommes se lient d'amitié, et le geôlier comprend alors qu'ils sont tous victimes d'une forte propagande. Dans ces deux exemples, l'homme n'est plus conscient de ses actes à cause d'un effet de troupeau. Cet effet est très bien illustré dans Rhinocéros, de Ionesco, et rejoint la pensée de Nietzche. On trouve également des gens ayant des troubles psychologiques et qu'on juge inconscients dece qu'ils font, la justice, qui est un principe philosophique, juridique et moral, créé depuis très longtemps ( on peut donc considérer ce système comme ayant été travaillé et bien réfléchi ) reconnaît cette thèse : Si l'on est inconscient de ce que l'on fait, nous ne sommes pas classés comme les personnes conscientes, et généralement, les gens malades psychologiquement partent dans un asile....
tracking img