Peut on parler de science de l'homme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1285 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
PEUT-ON SANS CONTRADICTION PARLER DE SCIENCE DE L’HOMME ?

Aujourd’hui les hommes s’intéressent de plus en plus à leur passé et aiment apprendre de nouvelles choses sur leurs ancêtres, sur eux mêmes ou bien sur le monde dans lequel ils vivent et cela au travers de la science.
La Science est la connaissance relative à des phénomènes obéissant à des lois et vérifiés par des méthodesexpérimentales.
La Science expérimentale est nait au XVII éme siècle avec Galilée et Descartes notamment. Le principe de ces sciences obéit à un rythme ternaire :
1er temps : L’observation d’un fait polémique.
2éme temps : l’élaboration d’une hypothèse explicative.
3éme temps : « vérification » expérimentale de l’hypothèse.
Ces principes sont utilisés dans le domaine des mathématiques, laphysique… mais peut-on sans contradiction parler de science de l’homme ?
Nous analyseront ce sujet en trois parties : d’abord nous verrons si l’objectif d’étudier la science de l’homme est en faire de lui un objet. Puis nous verrons que l’homme ne peut pas être un objet et enfin les raisons qui poussent l’homme à faire des études scientifiques sur lui-même.

Pour commencer la science del’homme s’est fondée grâce à l’histoire car l’homme s’intéresse de plus en plus à son passé. Des études scientifiques verront le jour afin d’apprendre comment vivaient les ancêtres pour garder en mémoire certains exploits mais également pour avoir un modèle (« est historique ce qui est digne d’être imité ce qui est un idéal pour le présent et pout le futur »). Donc l’homme se sent dansl’obligation d’apprendre et de prendre en compte les modèles pour ne pas subir certaines conséquences qu’on subi les anciens (Goethe : « un peuple qui oublie son passé sera condamné à le revivre). L’homme à donc besoin de la science pour mieux se connaître, de mieux analyser son passé. Dés lors l’homme fera des expériences sur le corps humain par exemple pour savoir comment son organisme fonctionne. Maisce n’est pas simplement que le corps humain qui est concerné mais également son comportement. En effet lorsque nous analysons la psychanalyse (qui est un procédé d’investigation des processus psychiques visant à remonter jusqu’à leurs racines inconscientes), l’on constate que l’on peut mieux comprendre le comportement des hommes. L’homme est donc comparer à un objet puisqu’on comment son cerveaufonctionne. De plus certaines personnes ont recours à différentes sciences pour manipuler les gens (c’est-à-dire les contrôler pour leur faire faire ce qu’ils veulent), donc les hommes sont parfois exploiter et encore une fois de plus comparer à un objet. On peut ajouter à cela qu’avec la science il y’a également atteinte à la liberté de l’homme car l’homme ne vit pas comme il le veut mais plutôtcomme on lui indique. Il doit obéir à certaines règles pour vivre en société (par exemple la science à prouver que… donc il est déconseillé de le faire d’où une sorte d’empêchement d’agir pour l’homme).C’est également le cas des coutumes qui semblent bien pourtant naturelle. Or ce sont des hommes qui ont en quelque sorte imposée aux autres afin de les faire respecter des usages (donc atteinte à laliberté et comparaison à un objet). Finalement, d’après certaines sciences de l’homme, nous sommes comparés à des objets.

Ensuite, nous savons très bien que l’homme n’est pas un objet et ne peut être considérer comme un objet. En effet en droit l’homme est non pas objet mais sujet de droit. A l’inverse de tout autre être vivant, les hommes réfléchissent et sont égaux. Ils ont tous desdroits (DDHC : tous les hommes sont libre et égaux). On peut également parler de la loi universelle de la conscience étant donné qu’ils ont chacun une conscience et qu’ils réagissent tous différemment (les hommes vivent selon leur religion, leur culture, leur valeur). De ce fait le comportement de chaque homme n’est pas identique et donc les tests faits sur l’homme ne marchent pas pour tous...
tracking img