Peut on parler d'un retour de classes en france

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1878 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 1 : Les précurseurs à la révolution marginaliste

Première école néo-classique : école autrichienne, une théorie subjective de la valeur
Deuxième : école de Lausanne, Léon Walras, équilibre général sur tous les marchés
Troisième : école de Cambridge, Marshall, situation d'équilibre partiel, analyse de l'utilité marginale
Quatrième : école de Stockholm, Knut Wicksell

I) Larévolution marginaliste, une révolution scientifique?

A) Qu'est-ce qu'une révolution scientifique?

Karl Popper (1902-1994), les théories scientifiques sont rejetées dès qu'elles ont été réfutées.
Thomas Kuhn (1922-1996), La structure des révolutions scientifiques en 1962, est une critique de Popper, «elles ne sont rejetées que dès qu'elles peuvent être remplacées». La science évolue de façondiscontinue, non par accumulation, mais par rupture. Il parle de paradigme (conception théorique dominante ayant cours à une certaine époque dans une communauté scientifique donnée qui fonde l'éthique d'explication envisageable et les types de faits à découvrir dans une science donnée). Une révolution met en échec un paradigme et lui en substitue une autre.
Ce sont tous deux des épistémologues.

B)La révolution marginaliste et les néo-classiques

On parle de néo-classique, ils formulent également une théorie des prix de l'échange. Il y a une révolution dans la continuité, car échec de la théorie classique avec la valeur travail, car elle n'explique les prix, où la valeur utilité prend place (calcul à la marge). Donc un changement de paradigme, de la valeur travail au calcul à la marge.Des paradigmes hétérodoxes naissent dans les années 70-80.

C) Analyse des prix

On va vers une analyse symétrique du marché, l'offre et la demande sont tous deux importants. La révolution marginaliste fait qu'il y a une découverte simultanée et indépendante du calcul marginal en 1971 par trois personnes : Menger, Jevons et Walras.

II) La demande

A) Les précurseurs de la fonction d'utilité1) Daniel Bernouilli (1700-1782)

«Une même somme d'argent n'a pas la même valeur pour un individu donné, selon qu'elle s'ajoute à un patrimoine déjà important ou non.»
1738

Distinction entre gain et utilité du gain. Première fois qu'on a très nettement une distinction.

2) Le calcul probabiliste dans le jeu de Saint-Pétersbourg, Nicolas Bernouilli

Pile ou face?
*Pile, gagne 1€; siface on rejoue
*Pile, gagne 2€; si face on rejoue
*Pile, gagne 4€; si face on rejoue
*...
*Au n-ième coup, gagne 2n-1€; si face, on rejoue

Espérance de gain infinie.
À une accumulation infinitésimale de richesse correspond un accroissement d'utilité inversement proportionnel : U(M) = log(M).
Espérance d'utilité finie : E(U) =

3) Jeremy Bentham (1748-1832)

Introduction aux principesde morale et de législation, 1789

Il est le père fondateur de l'utilitarisme. C'est une doctrine philosophique qui met l'utilité au centre :
-de la décision individuelle, on explique comment les individus agissent;
-du jugement collectif, selon le principe de l'utilité, une situation est collectivement meilleure si elle procure plus d'utilité aux membres de la collectivité.
Le principe del'utilité est à la fois positif et normatif. Il est aussi individuel et collectif. Bentham s'attache à créer une société juste et bonne à son avis. Il va construire un système de peine et de récompense qui incite les individus à aller dans le sens de l'utilité.

B) Le précurseur du concept d'utilité marginale

1) La première loi de Gossen

«Il est vrai que, en général, plus on donne d'argentà un homme, et plus il a de plaisir. Mais il existe des cas où une même somme donnerait plus de plaisir à certains hommes qu'à d'autres. De même, la somme d'argent ne procurerait pas le même plaisir à un homme à un moment ou à un autre. Elle ne lui procurerait pas non plus le même plaisir selon que la disproportion est importante entre les deux sommes : la proportion entre les deux plaisirs ne...
tracking img