Peut-on rire de tout?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1111 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Peut-on rire de tout ?

Comme le soulignait Rabelais, "Le rire est le propre de l'homme". Il constitue son essence même. L'humour a traversé les siècles et les frontières. Il ne s’agit pas seulement d’une manifestation physique d’un état intérieur ou d’une émotion, le rire s’inscrit aussi dans un système de valeurs. Il est la manifestation même d’un sentiment de gaîté, mais également uneforme d’exutoire permettant d’évacuer toutes sortes de tensions, ou encore de dédramatiser une situation donnée.
L'humour est avant tout une qualité. Cependant, jusqu'où peut-on aller dans la plaisanterie ? Quand faut-il arrêter de blaguer ? N'y a-t-il pas des rires plus ou moins acceptables d'un point de vue moral ? En effet, peut-on rire de tout ?
Dans une première partie, nous mettrons enavance l’importance du rire pour l’humanité et les libertés morales et d’expression qui l’accompagne dans notre société actuelle. Puis nous montrerons que le rire doit avoir certaines limites pour ne pas empiéter sur le respect de la personne. Enfin nous tenterons de démontrer que l’humour dépend essentiellement de la pensée que nous voulons transmettre.

Le rire de nos jours apparaît commeindispensable. L’homme rit. Rien ne saurait empêcher l'humour. Le rire est synonyme de liberté, il est salvateur, il désangoisse et relativise. Il est intéressant de remarquer également que le rire a des vertus incontestables sur la santé.
Pour comprendre le rire, il faut le replacer dans son « milieu naturel » c'est-à-dire la société. Ce qui nous amène à dire qu’il cache une arrière penséed’entente, de complicité… Le rire est par conséquent lié aux mœurs et aux idées d’une société donnée. Il a donc une fonction sociale. Il est intéressant de déterminer dans la mesure d’une liberté d’expression, si tous les sujets peuvent être abordés avec légèreté, humour et raillerie tout en respectant autrui? De ce fait, n’y aurait-il pas l’idée de droiture, c'est-à-dire l’intention qui anime celui quifait usage de l’humour, avec les risques d’erreurs, de maladresse, de mauvaises interprétations qu’il comporte.
Deux types de libertés sont alors en jeu: d’une part la liberté morale et d’autre part la liberté d’expression.
Au sens moral, la liberté présume une responsabilité de ses actes et la capacité de choisir entre le « bien » et le « mal » reposant sur un principe de libre-arbitre. Ainsi,l’homme va pouvoir utiliser le rire comme simple plaisanterie ou l’utiliser afin de se moquer, de dénoncer.
La liberté d'expression ou d’opinion est considérée comme une liberté fondamentale à l'Homme, d’après La Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen. Ainsi à la base, l’homme a la possibilité de rire de n’importe quel sujet. Désormais comme le rire semble bien l'expression la plusheureuse de la liberté d'expression, n'est-on pas à une époque où l'on pourrait précisément rire de tout ?

Mais quand le rire devient injure ou sollicite des sentiments anti-démocratiques, tel que le racisme, il devient alors pénalement répréhensible. De ce fait le rire s'arrête où débute le délit. Le rire a donc bien certaine limite et il est important de distinguer l’acceptable de l’inacceptable,la dérision du mauvais goût.

Jusqu’où peut on aller dans l’ironie? Où se termine la blague et où débute la plaisanterie de mauvais goût ? Avant tout, le rire est relatif à chacun. Tout le monde n’a pas le même sens de l’humour et ne rira pas aux mêmes blagues.
L'humour évolue avec la société. L’exemple d’actes antisémites et racistes a entraîné un nécessaire durcissement de lois en lamatière, ce qui a un impact direct sur les limites des plaisanteries. L’humour doit rester politiquement correct et éviter de blesser. Cependant il y a toujours une victime. Il est difficile de concilier le rire et l'humanité. Il paraît difficile de rire d'une femme violée, d'un innocent assassiné ou d'un génocide, sans meurtrir la dignité des victimes. Le rire, lorsqu’il se transforme en...
tracking img