Peut-on tout dire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2336 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La question du langage est de l’ordre du rapport entre l’homme et la nature. Car, même s’il nécessite un cadre de vie en société à son développement, il n’est aucune société humaine qui en soit totalement absente. De plus, il est une spécificité de l’homme. Mais si, comme nous le verrons, certaines catégories d’humains ne saisissent pas tout son pouvoir, une grande partie en use avec plus oumoins d’intérêt et plus ou moins de maîtrise : j’ai du pouvoir, de l’influence grâce à ma capacité de langage, je suis ouvert à faire le bien ou le mal grâce à elle. Conscient de ce pouvoir, j’ai donc la responsabilité de la façon dont j’en use. Alors, sachant que l’homme peut faire tant le bien que le mal par cette capacité-là (et de plus qu’il le sait) peut-il tout dire ? Peut-on tout dire ?Peut-on permettre à cette manifestation de la pensée de n’avoir aucune limite ? Au prime abord, il semblerait que certaines conventions, certains usages, ou même la volonté de ne pas blesser ou de ne pas heurter autrui amène à dire que l’on ne peut pas tout dire. Et pourtant, le problème soulève ici un doute : c’est vrai, ne pourrait-on pas penser que les conventions ne sont pas une raisonsuffisante pour taire la Parole d’un Homme, la pensée de quelqu‘un ? Le premier volet de notre étude sera consacré à montrer que l’homme est un être de société, faite inévitablement de règles, et qu’il ne peut donc pas de fait tout dire. Ensuite, nous verrons quelles sont les limites de cet argument de la vie en société pour montrer quand sacrifiant les conventions, les convenances, certains yparviennent et que certaines catégories d’humains peuvent tout se dire et donc tout dire.

En tout premier lieu, tentons de préciser la signification des termes de façon succincte, ainsi que les conditions tout-à-fait nécessaires au langage : en effet, au-delà de tout dire ou de ne pas tout dire, il « faut dire ». Et donc, quelles sont les nécessités absolues du langage ? Le linguiste Roman Jakobsonaura su éclairer cette question. Il apparaît que le langage a d’irréductibles caractéristiques : premièrement, il faut un émetteur, quelqu’un qui va délivrer le message. Si l’on considère que la pensée précède l’action, il est donc tout d’abord nécessaire avant de délivrer le message que l’émetteur forme et conceptualise sa pensée en son esprit. Ensuite, il fait de cette pensée formée dans sonesprit un message, c’est l’information à transmettre. Il faut aussi un interlocuteur, qui va recueillir le message. Enfin, il faut un code commun aux deux parties, pour que le message soit compris par celui qui le reçoit.

A partir de ceci, on peut d’ores et déjà montrer qu’il n’est pas possible de tout dire : pour raison sociale et sociétaire d’abord. On a vu que pour développer du langage, ilfaut être élevé en société humaine. Or, un Homme qui ne le serait pas serait donc incapable de langage, donc de tout dire, puisqu’incapable de dire quoi que ce soit. Ce qui nous amène à une autre caractéristique du langage : c’est l’apprentissage. Il faut apprendre pour être capable de langage. Or, un homme coupé de cet apprentissage (celui au sein d’une société humaine) qui serait élevé dans uneautre société qu’humaine, animale par exemple, serait incapable de langage, donc de tout dire.
Maintenant, après avoir dénoté la raison sociale et sociétaire, voyons qu’il peut y avoir d’autres raisons pour ne pas tout dire. On pourrait invoquer l’impossibilité technique : Socrate dit : « tout ce que je sais, c’est que je ne sais pas. » Il montre, par cette habile formule que nous neconnaissons ni ne savons pas tout. Dans cette méconnaissance il y a aussi celle des mots. Nonobstant que je comprenne le langage, certains mots me sont inconnus. Alors, je ne sais pas ce qu’ils veulent dire. Donc, je ne sais ni les manier ni les utiliser pour exprimer une idée qui se rapporterait à eux. Bien que je comprenne le Français, si le mot « buste » m’est inconnu, je ne peux donc pas expliquer ce...
tracking img