peut on tout dire?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2292 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
 Philosophie : Peut-on tout dire ? L’homme est considéré comme un animal, mais on lui accorde une caractéristique qui est la possession de cette faculté proprement humaine, le langage (« logos »). C’est ce qui permet de différencié « l’animal » de « l’animal ayant le logos », l’Homme. Il est capable de mettre des mots sur des choses, de lesnommer, pour permettre aux autres hommes de le comprendre, d’interagir et de communiquer avec lui : "Comme la conscience, le langage naît du seul besoin, de la nécessité du commerce avec d’autres hommes."(Karl Marx). C’est aussi un système de signes qui permet de communiquer, c’est-à-dire de transmettre des messages et de pouvoir les comprendre, les interpréter. Comment transmettre unmessage ? Et il possible de tout dire ? Ou sont les limites de notre liberté d’expression ? C’est ce que nous allons voir ici, et pour ce faire, nous étudierons dans une première partie, les différents moyens pour transmettre un message. Par la suite, nous allons démontrer qu’il nous est effectivement possible de tout dire, dans la mesure où nous contrôlons nous-même nos paroles. Cependant,nous allons voir que nous sommes tout de même sujet à de certaines limites, notamment instaurés par notre société actuelle. Dans cette première partie, nous nous intéresserons donc aux moyens de communications des hommes. Tout d’abord, on retrouve le système plus connue, celui de l’utilisation de la parole, de la langue. Depuis des décennies, l’homme a inventéun langage propre à son espèce. La parole lui permet de se faire comprendre des autres individus composant sa société. Selon Saussure, la langue est un produit social de la faculté du langage, qui est un ensemble de conventions nécessaire (ce qui ne peut pas ne pas être) adopté par le corps social pour permettre l’exercice de cette faculté chez les individus. Autrement dit, la parole c’est lefait même de parler, c’est l’usage individuel que chacun fait de la langue. La langue est un outil de communication, c’est un code propre à une communauté qui impose des contraintes à l’individu. Car, si le sens des mots est universel, la langue et la signification que peut avoir ces mots ne le sont pas. En effet, les langues change en fonction des pays et il est difficile pour l’homme d’apprendreune nouvelle langue. On ne parle donc pas la même langue partout, et on ne peut donc pas ce faire comprendre de tous partout non plus. Pour Martinet, aurait une structure interne, et c’est en mettant les mots les uns avec les autres que nous pouvons en comprendre le sens. Pour Martinet, c’est le langage qui organise le monde et non l’inverse. Le langage ne reproduirait donc pas la réalité, il laconstruirait. C’est la langue que nous parlons qui organise notre rapport au monde et au réel. Et c’est grâce à ceci que les hommes sont capables de ce comprendre entre eux et d’avoir des conversations. Les hommes sont des êtres sociaux. Ils parlent parce qu’ils ont besoins d’être compris et de comprendre.
On retrouve également un autre moyen de communication, de transmission de message, celui dessignes et des symboles. Les signes nous indiquent quelque chose en leur absence contrairement aux symboles. Il est important de savoir et de comprendre que tous les symboles sont des signes, mais tous les signes ne sont pas des symboles. Un signe peut nous indiquer où nous avertir de quelque chose, comme par exemple un panneau de code de la route. Lorsque l’on croise un de ces panneaux, le dessinreprésenté dessus est un signe fait pour nous prévenir d’un danger ou nous permettre d’anticiper. Il nous prévient à l’avance, avant même que la chose en question soit présente. Quant aux symboles, il peut leur en être attribués plusieurs sens tel qu’un symbole affectif, par exemple le doudou d’un enfant ou autres… Il s’agit de quelque chose présent sur le moment. C’est pour cela que n’importe...
tracking img