Peut on tout photographier

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1428 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Selon moi, on ne pourrait pas tout photographier car certaines croyances nous l'interdisent. Il

m'est moi même déjà arrivé de me promener sur un marché africain et devant un étalage

rempli de couleurs et d'épices toutes plus différentes les une des autres, une envie

d'immortaliser ces couleurs me prend. Je sors mon appareil photo et là jetant un regard à la

Mama tenant l'échoppepour lui demander si elle m'autorise à la photographier j'aperçois

refus très clair dans son regard aucunement agressif mais teinté de peur, un simple refus.

Pourquoi est-ce que j'ai retrouvé ce refus catégorique dans de nombreux regards ? De quoi

ont-ils peur ? Qu'on leur vole leur âme. Faire une photo, c'est en quelque sorte recréer la

beauté, c'est imiter Dieu par le fait de créerquelque chose et ,à partir de ce moment là, Dieu

nous obligera alors à mettre une âme dans cette image, pour qu'elle soit vie. C'est surtout de

ça que les gens ont peur, qu'on leur enlève leur âme.

Deuxièmement, « on ne peut pas tout photographier parce que des lois nous l’interdisent. »

Comme je l'ai dit plus haut, pour pouvoir photographier quelqu'un ou

quelque chose il faut unconsentement. Si nous voulons publier ces photos, il faut un

consentement écrit ou une permission écrite. Dans le cas d'une personne mineure, c'est un

peu plus compliqué, pour prendre une photo d'un mineur, le photographe en question

nécessite a besoin d’un documents lu, approuvé et signé par les parents dans lequel le

support servant à

la publication et les dates de publicationseront cités. Pour quelqu'un qualifié de « Célébrités

» (sportifs, acteurs, chanteurs etc), les photographes peuvent photographier tout ce qu'ils

veulent du moment que cela reste dans le domaine de leur profession. Si ils se mettent à

photographier cette même personne dans la rue ou chez elle c'est alors atteinte à la vie privée

d'autrui. La loi s'applique à certains lieux également;comme des lieux appartenant a l'armée,

un complexe industriel, une centrale nucléaire, un aéroport, un bâtiment de la SNCF, bref

des espaces sécurisés. Les photographes ont besoin une autorisation a l'avance. Question

monuments historiques ou célèbres, un touriste qui en prend une photo ne sera aucunement

puni mais un commerce ou une entreprise qui veut en utiliser l'image sera dansl'obligation

de poser une demande pour « usage commercial ».

La troisième raison selon moi pour laquelle on ne pourrait pas tout photographier est tout

bonnement que prendre une photo de certaines choses a l'aspect choquant serait déplacé. (« on ne peut tout photographier pour ses raisons morales »  serait plus clair)

Par exemple un accident grave, un sans domicile fixe mourant de froid dansla rue, etc.

Prendre une photo de circonstances choquantes, de guerre, d'homicide ou quoi que ce soit de

ce genre requiert, et c'est selon l'avis de chacun , l'expérience du photographe de guerre. C'est

un métier très dur, il requiert du sang froid et de beaucoup de prudence. Ces gens là sont là

pour dénoncer l'atrocité de notre monde, pour nous la rapporter, pour que nousréagissions.

C'est leur métier, partir dans des régions en guerre, prendre le plus de photos possible et

essayer de revenir vivant pour nous en faire part. Peut être que sans les photos nous savons

quand même très bien ce qu'il se passe mais le fait de voir de si près le malheurs des gens, le

fait de presque ressentir une infime seconde le dixième de millième de ce qu'ils doivent

ressentir; çasa pousse les gens à se mettre en marche, à protester et à organiser quelque

chose. Par contre un passant , marchant dans le rue et trouvant intéressant de photographier

quelqu'un mourant de faim sur un trottoir, ça c'est que l'on pourrait qualifier de voyeurisme,

qui est le terme utilisé pour décrire une tendance basée sur l'envie d'observer l'intimité de

quelqu'un sans que celui...
tracking img