Peut on vaincre la peur de l'autre?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1583 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La peur se définit comme un « phénomène psychologique affectif marqué qui suit la prise de conscience d’un danger réel ou imaginé. ». La peur est universelle, depuis qu’il existe l’homme a peur, comme l’a dit Sartre : « Tous les hommes ont peur. Tous, celui qui n’a pas peur n’est pas normal ». Cependant les peurs sont propres à chacun. Dans cette question, « peut-on vaincre la peur de l’autre ?», l’existence de la peur de l’autre est affirmée comme une réalité, mais d’où provient cette peur commune à tous les hommes, est-elle un signe de faiblesse, quelles en sont les conséquences et pouvons-nous la vaincre?
Cette question suscite une réflexion sur ce que cache la peur de l’autre.

Pour commencer, qu’entendons-nous par la peur de l’autre et qui est l’autre ? Est-ce la peur de ladifférence, la peur du jugement ou la peur d’un conflit éventuel ?
La peur de l’autre peut cacher deux appréhensions.
Premièrement, l’autre n’est pas moi, il représente une différence. Une différence qui fait peur. L’autre est distinct par son physique, son caractère, son passé, ses projets, son idéal…Il représente un danger pour la stabilité de mon environnement car il est le contraire du connu, dusemblable et du prévisible. Il s’introduit dans mon monde avec ses idées, sa culture et sa religion qui ne sont pas les mêmes que les miennes. Cette peur est bien présente et se traduit tous les jours par l’attitude vis-à-vis des émigrés partout dans le monde.
Deuxièmement, dans la société actuelle nous sommes fort influencés par le regard des autres. Nous n’osons pas toujours dévoiler nospensées ou agir comme nous le souhaitons de peur d’apercevoir de la désapprobation dans le regard de l’autre et nous nous efforçons de nous conformer à un certain type universel. Nous essayons de donner une image valorisante de nous ne pouvant pas susciter de critiques et nous préférons nous effacer pour éviter d’avoir à rencontrer le regard de l’autre. L’estime de soi viendrait-elle de l’estime queles autres ont de nous ? Certainement en partie : le respect et l’estime que nous témoignent nos proches, notre entourage, nos amis tout au long de notre vie nous permettent de nous construire et de prendre confiance en nous. Ce que disent les parents, les amis, la façon dont ils agissent ont une influence sur l’enfant. La relation avec les autres est indispensable pour se forger son caractère.Notre environnement nourrit notre estime, ce sentiment d’avoir de la valeur ou non. Il faut s’accepter, s’apprécier tels que nous sommes. Quelqu’un qui possède de l’estime pour lui, dans une certaine mesure, est une personne qui croit en elle et est convaincue qu’elle peut être appréciée et acceptée des autres. Cette certitude lui permet de s’affirmer telle qu’elle sans avoir perpétuellement lapeur d’être rejetée. Lorsque nous avons peur du jugement de l’autre, nous avons en réalité peur que l’autre ne voit que nos défauts et qu’il nous juge mal. Il s’agit d’un manque de confiance en soi. Si notre personnalité s’est développée sur des bases sûres nous aurons plus facilement confiance en nous et nous aurons moins peur du jugement des autres.

La peur peut avoir des conséquences positiveset négatives. Si elle est raisonnée et tempérée, elle favorise une ouverture d’esprit et une écoute. La peur de l’autre en tant qu’inconnu peut être dépassée par la curiosité que cet inconnu éveille et aboutir à un enrichissement, une découverte si il y a rencontre.
La peur permet de gagner en courage, « Le courage est le complément de la peur. Un homme qui est sans peur ne peut être courageux.» Tels sont les mots de Robert Heinlein. La peur peut pousser l’homme à aller plus loin, à grandir.
Mais la peur s’exprime aussi par divers troubles physiques et comportementaux : le cœur bat plus fort, les mains deviennent moites, des rougissements, des tremblements, des bégaiements apparaissent… La crainte des personnes est renforcée par l’idée que les autres verront ces signes de peur....
tracking img